#Corse – Paule-Marie Romani: « Toutes les ambitions sont permises à l’université »

Le président de l’université de Corse était l’invité de Cuntrastu ce dimanche pour évoquer la fameuse convention toujours bloquée avec l’État mais aussi l’avenir des filières et les performances des étudiants

L’université a toujours une actualité très riche, l’intervention télévisée de son président hier soir, sur le plateau de France 3 Corse l’a encore démontré. Paul-Marie Romani était l’invité de Cuntrastu, animé par Jean-Vitus Albertini (France 3), Roger Antech (Corse-Matin) et Patrick Vinciguerra.

Le passage obligé pour tout hôte de l’émission est la réaction à un sujet d’actualité, en l’occurrence les incidents du récent match Nice-Bastia. « L’événement de brandir un drapeau sur un terrain de football est en lui-même anodin, note le président de l’université de Corse. Le traitement qui en a été fait par la suite l’est beaucoup moins. Il y a de l’incompréhension, de l’instrumentalisation aussi mais il faut que cela reste du sport ».

« Une université à taille humaine »

Le sujet qui préoccupe essentiellement l’université en ce moment, c’est cette fameuse convention que l’État refuse de signer en raison d’une référence dans le texte à la coofficialité de la langue corse.

Des négociations et une situation de blocage désormais qui dure depuis plusieurs mois : « Les discussions ont été rouvertes, à l’appel du ministère cette semaine. Par ailleurs, dans sa délibération, l’assemblée de Corse demande à l’État d’accepter la dernière mouture de la convention et a donné mandat à Paul Giacobbi pour la signer. »

la suite sur CORSE MATIN

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: