#corse @FemuACorsica réclame la réforme institutionnelle pour les territoriales

Les élus nationalistes savent que le calendrier est contraint, mais ils sont confiants. Ils appellent à l’annulation du scrutin départemental de mars prochain afin de réformer les institutions en 2015

FEMULOGOUNELes élus de Femu a Corsica ne veulent plus perdre de temps. Bien que conscients du calendrier serré, ils se positionnent pour une réforme territoriale avant les élections de décembre 2015. « Nous sommes dans une stratégie d’émancipation nationale », a lancé, hier, Jean-Christophe Angelini au cours d’une conférence de presse à l’assemblée de Corse.

Avec Jean Biancucci, Nadine Nivaggioni, Hyacinthe Vanni et un certain nombre de militants, le leader de Femu a Corsica a rappelé que depuis le début de la mandature, de nombreux sujets de fond, portés par le mouvement nationaliste durant des décennies, ont donné lieu à des délibérations largement majoritaires : « Coofficialité de la langue corse, statut de résident, arrêté Miot, inscription de la Corse dans la Constitution… D’importants débats furent organisés, sur ces thèmes pour initier un processus de sortie de crise pour notre pays. »Femu a Corsica y a naturellement contribué « dans le fil historique du combat engagé pour notre émancipation collective mais également dans un souci constant d’ouverture et de dialogue, à l’endroit des élus de l’assemblée de Corse comme de notre peuple », souligne le groupe nationaliste, rappelant volontiers le contexte européen.

la suite sur Corse Matin

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: