#corse – Baisse des dotations de l’Etat pour la Haute-Corse : l’amertume de Joseph Castelli

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce jeudi avait lieu une session du conseil général de Haute-Corse, à l’occasion de laquelle le préfet de Haute-Corse est venu présenter le bilan des services de l’Etat.

chute-baisse-moin-corse (1)Une présentation éclipsée cette année par le budget modificatif, qui a été voté avec une abstention de l’opposition. Il faut dire que celui-ci comporte une modification de taille, car là où le département attendait eu égard à la péréquation de 9,5 à 10 millions d’euros de dotations de l’Etat, celui-ci ne versera finalement qu’une somme de 1,7 million d’euros. Une décision sur laquelle Alain Rousseau a été logiquement questionné et critiqué à plusieurs reprises en tant que représentant de l’Etat. Sa réponse a été claire : les collectivités locales doivent faire 3,7 milliards d’euros d’économie, et il n’y avait aucune raison que la Haute-Corse soit épargnée, son rôle étant de mieux gérer les sommes allouées. Du côté de Joseph Castelli, sénateur-président du conseil général de Haute-Corse, la pilule est amère à avaler d’autant plus que selon lui, le président de la République François Hollande et Marylise Lebranchu lui avaient garanti que la Haute-Corse, comme d’autres petits départements, serait préservée.

On écoute Joseph Castelli.

Alta Frequenza

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: