Breaking News

#Corse #Ajaccio Parking QPark – une décision a été prise, les réactions s’enchaînent

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Le conseil municipal d’Ajaccio a donc voté la résiliation du contrat de délégation de service public qui lie la ville d’Ajaccio à la société Q-Park, pour motif d’intérêt général.

ajaccio aiacciu mairie election municipaleUn vote de la majorité municipale augmentée de celle de José Filippi. Plusieurs arguments ont été détaillés par le maire et son 1er adjoint. Un argument archéologique tout d’abord, un argument économique ensuite, un argument jurisprudentiel enfin. Pour la majorité, le dossier voté y compris par ses soins sous la précédente mandature, avait omis un certain nombre de surcoûts qui rendent le projet incompatible avec les intérêts de la ville. Les coûts de la rupture du contrat ne sont pas établis dans le détail, mais seront, selon la majorité très en deçà des conséquences qu’aurait induit la poursuite de la DSP. La majorité qui veut également présenter un plan B en terme de stationnement et de circulation, a annoncé qu’elle entreprendrait très rapidement des discussions avec la société Q-Park, pour rendre au plus tôt le square campinchi aux ajacciens

Précisions de Stéphane Sbraggia, premier adjoint au maire en charge des finances.

Nous n’en sommes pas encore à l’affaire du « Trou des Halles » à Paris qui a défrayé la chronique pendant des années, mais on risque bien de s’en rapprocher. Le parking Campinchi qui aurait dû voir le jour dans environ deux ans et qui avec le parking du Diamant rénové aurait complètement redistribué les cartes en matière de stationnement en centre-ville, suscite la polémique. Ce matin (vendredi) 10 heures tapantes, salle du conseil municipal d’Ajaccio, et Grand Café Napoléon, deux équipes municipales, l’une actuelle, l’autre ancienne, ont présenté des visions du dossier totalement opposées. L’opposition municipale, après la volonté affirmée du maire d’Ajaccio de suspendre le projet, a tenu à monter vivement au créneau pour défendre son option. Elle aurait aimé que l’on puisse lancer au sein du conseil municipal un vrai grand débat afin d’aller effectivement au fond du dossier, ce qui n’a pas été le cas et ce que regrette vivement Paul-Antoine Luciani, ancien premier adjoint au maire d’Ajaccio.

Ecoutez-le.

(M.Lanfranchi & A.Bertocchini – Alta Frequenza) – Le square Campinchi! Pomme de discorde, et probablement pour longtemps encore entre la majorité du conseil municipal d’Ajaccio et l’opposition. Rappelons qu’en fin de semaine dernière le conseil a voté la dénonciation de la délégation de service public accordée à Q-Park par l’ancienne majorité. Plus de délégation, plus de construction du parking Campinchi et plus aussi de rénovation en profondeur de celui du Diamant. Ce dossier, chaud déjà pendant la campagne électorale, a donc trouvé son aboutissement au bout de quelques mois seulement de mandature et en conformité avec ce qui avait été annoncé aux électeurs. Si Laurent Marcangeli n’a pas trouvé auprès des services de l’Etat l’appui escompté- le classement pur et simple du site- il est resté ferme dans sa décision de faire passer l’aspect patrimonial du dossier au dessus d’autres considérations.

Après Stéphane Sbraggia, Premier adjoint, qui nous a présenté les conséquences financières de cet abandon, écoutez le maire d’Ajaccio revenir sur son argumentation principale.

(M.Lanfranchi & A.Bertocchini – Alta Frequenza) –  Seul conseiller de l’opposition à avoir assisté à ce conseil municipal, François Casasoprana, qui a préféré agir à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur. Nullement en rupture ou désaccord avec le reste de l’opposition, il a estimé que le projet du parking Campinchi tel que monté par l’ancienne majorité était une bien meilleure option que la décision retenue aujourd’hui.

Écoutez-le

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: