Breaking News

Corse – Emmanuelle de Gentili : « Le PS veut une femme en Haute-Corse »

Cet été, la Corse a vu passer de nombreux ministres du gouvernement et très peu de leaders socialistes…

Ségolène Royal est venue, et deux autres candidats à la primaire socialiste sont annoncés. Mais la campagne est courte, cinq semaines seulement, et une visite en Corse, c’est toujours un peu plus compliqué à organiser. Quant aux ministres auxquels vous faites référence, ils se sont succédé en Corse parce qu’ils sont en responsabilité, en bout de course, et qu’ils espèrent vainement tirer un petit bénéfice de cette session de rattrapage estivale. Pendant ce temps, le Parti socialiste travaille pour leur éviter justement l’été prochain de jouer des coudes dans l’île. Je me demande d’ailleurs pourquoi ils ne sont pas venus aussi souvent sous l’ancienne mandature…

Reconnaissez-vous, malgré tout, que la Corse n’a pas à se plaindre de l’action du gouvernement en matière d’aides publiques, dans les domaines de la santé, du tourisme, de l’agriculture, etc…

Je suis surtout très satisfaite que la droite manifeste sa considération pour les dossiers importants sur lesquels a planché la nouvelle majorité territoriale. Les quelques mesures récentes prises en faveur de la Corse ne sont que la reconnaissance du travail accompli par Paul Giacobbi et par son conseil exécutif. Une fois encore, je me demande bien pourquoi elle ne l’a pas fait avant, sinon qu’elle manquait peut-être de matière pour prêter main-forte à ses amis…

source et suite de l’article

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: