Breaking News

Corse – Rivages de Calvi : Une Calvaise accusée de diffamation citée à comparaître à Toulon

Mafia, argent et politique. Des liaisons dangereuses, parfois avérées, souvent fantasmées. Une époque révolue ? « Oui », pour tous les observateurs. « La mafia, c’est démodé ! », confie même Me Jean-Claude Giudicelli, avocat à Toulon. Mais de temps à autre, les soupçons de collusions refont surface.

Récemment, c’est le sénateur-maire de La Valette-du-Var qui en a fait les frais. Les accusations, cette fois, viennent de Calvi. Dans un texte publié dans l’hebdomadaire Tout est à nous, Anne-Laure Cristofari du Collectif contre la spéculation immobilière et pour le droit au logement, cible Christiane Hummel à travers la Semexval.

La Semexval ? Il s’agit de la Société d’économie mixte d’expansion de La Valette-du-Var, présidée par l’élue valettoise et qui réalise en ce moment d’importantes opérations immobilières… à l’orée de la pinède calvaise.

Christiane Hummel est « outrée »

« La Semexval tente une OPA immobilière juteuse en direction de l’île en construisant des centaines de logements destinés à de riches spéculateurs.(…)Notons que ces constructions sont le plus souvent réalisées dans des communes UMP », écrit Anne-Laure Cristofari qui va ensuite plus loin : « Tout se fait dans l’opacité et la confusion. Nous nous heurtons à des pratiques politiques d’un autre temps, faisant la part belle à l’obstruction, la désinformation et l’intimidation. (…) La potentialité touristique de la Corse, théâtre d’un boom immobilier significatif, attise la cupidité de promoteurs aménageurs liés à des milieux politico-mafieux. »

Source et suite de l’article

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: