Le préfet: « Il n’y aura pas de recul de l’État pour l’agriculture corse, au contraire »

Le préfet de Corse, Christophe Mirmand, est formel. Des moyens supplémentaires seront mobilisés pour répondre aux attentes légitimes exprimées par la profession. Actés dès la prochaine programmation

CorseMatinSi l’agriculture en général est fragile, l’agriculture corse l’est en particulier. Ce n’est pas faute de combattants, les installations de jeunes agriculteurs témoignant depuis quelques années d’un nouveau dynamisme. Ce n’est pas faute d’excellence non plus, les nombreux labels en témoignent qui mettent en valeur des filières à forte valeur ajoutée. Il n’empêche que malgré les aides apportées, le montant de 39 millions de primes annuelles – qui a progressé de 25 % entre 2010 et 2014 – touchées par quelque 2 000 agriculteurs reste sensiblement inférieur aux moyennes nationales quand on le rapporte à la surface ou à l’exploitation. La prochaine programmation permettra une augmentation sensible de ces montants dès la première année. Entre autres. C’est ce qu’affirme Christophe Mirmand, le préfet de Corse, qui fait un tour d’horizon des problématiques générant diverses inquiétudes au sein de la profession. Et autant d’interrogations.

Vous avez tenu à faire un point alors que de nombreuses voix se sont élevées en fustigeant le peu de soutien de l’État. Pour remettre les pendules à la bonne heure ?

Plus simplement parce que des moyens sont accordés par l’État à l’agriculture corse et que cela est une vraie réalité. Aujourd’hui même (N.D.L.R. hier) était fixée la date limite de transmission par la France à l’Union européenne pour la future programmation 2014-2020. La Corse a fait l’objet d’un certain nombre de propositions, après plusieurs réunions avec les acteurs concernés, la chambre d’agriculture régionale au premier chef, dont je salue l’investissement, et l’ensemble des représentants du monde agricole en Corse. Ce à quoi il faut ajouter les contacts établis au niveau national avec le cabinet du ministre dont les retours sont positifs. Malgré tout, on a bien senti que des inquiétudes demeuraient.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

CORSE MATIN

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: