Breaking News

#corse « Cultura Corsa : Proposition d’ @EdmondSimeoni »

Le monde de la culture a connu récemment une grande effervescence ; mécontent de la gouvernance, à la CTC, de ce domaine essentiel, il a exigé davantage de transparence, une clarification du fonctionnement, des précisions sur les différentes attributions des responsabilités, plus d’efficacité et le maintien des aides. Edmond a adressé au monde culturel, le texte ci-dessous, discrètement et pour ne pas interférer avec le débat qu’ils avaient initié.

Aujourd’hui, il est utile de verser cette lettre comme contribution à la réflexion collective.

Chers amis,

J’ai suivi, depuis le début, le débat très intéressant sur la culture et ses difficultés ; je n’ai pas voulu intervenir plus tôt car mes compétences sont limitées dans ce domaine spécifique. Et, de plus, je n’ai pas voulu en perturber le déroulement. Ma réserve est levée par le fait que vos échanges actuels approchent de leur terme.

Je trouve l’observation de mon ami Elie Cristiani pertinente. La vraie question est la suivante : Comment la Corse dotée d’autant d’atoûts sur tous les plans, – richesse humaine -ici et dans la diaspora-, culturelle, naturelle, épargne à profusion qui voisine les dix milliards d’euros, peut-elle tutoyer la médiocrité dans tant de domaines, vivre de faux-débats, cultiver le nombrilisme, s’épuiser dans des guerres interminables et une violence suicidaire ? Chacun sait qu’il n’y a aucun facteur génétique pour l’expliquer et que les responsabilités majeures de la situation politique actuelle, catastrophique, incombent surtout à la France, mais aussi au système politique corse et aux Corses eux-mêmes.

Nous avons deux solutions ; soit :

* le peuple s’obstine dans la dénégation, dans les guerres tribales et on coule inexorablement avec, en prime, une souffrance majeure.

* on prend le chemin du courage collectif, de la lucidité, de l’autocritique, du véritable dialogue, en fait de la démocratie que nous ne connaissons pas ; et nous ouvrons alors aux générations futures les sillons d’un avenir fécond, apaisé.

Pourquoi, le monde culturel, si riche, si ouvert, – qui n’a pas conscience de sa force, de sa légitimité et de son poids, qui est à l’épicentre de la problématique corse, qui en est la substance, la chair- ne prend-il pas ensemble l’initiative, après les élections municipales, d’une grande Agora où tout serait décidé en commun et publiquement ? Je suis persuadé que la force qui naîtrait de cette démarche fondatrice serait considérable, mobilisatrice, et susceptible d’apporter une contribution réelle à l’angoissante question de l’avenir de notre peuple et de notre terre. Nous serions surpris, j’en suis persuadé, de voir que la cacophonie nait d’intérêts contradictoires avivés, d’équations mal posées, que la tâche est difficile mais n‘est pas insurmontable ; que l’espoir est contagieux pour une Corse qui attend anxieusement une réponse crédible et démocratique à sa quête du droit à l’existence, de liberté, de dignité et de justice. Pruvemu… l’enjeu est tel !!!

Fratellanza à tutte é a tutti

Dr Edmond Simeoni

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: