#corse – Campà altrimenti : Jean-Christophe Angelini officialise l’union avec la gauche

Le traumatisme des élections de 2008 est encore dans tous les esprits. Au terme d’une triangulaire, l’opposition est majoritaire avec 52 % des suffrages, mais divisée elle perd l’élection. Pour que ce scénario ne reproduise plus, Jean-Christophe Angelini a entamé il ya quelques mois des discussions avec la gauche porto-vecchiaise afin d’unir leurs forces dès le premier tour.

C’est au terme d’un long cheminement, qui a du passer par Sartène dans le cadre d’un accord de réciprocité, que l’accord a pu être conclu aujourd’hui. Dans la salle, Vincent Carlotti, de la gauche autonomiste et Jean-Charles Orsucci. Le maire de Bonifacio a initié il y a six ans une union victorieuse, entre droite, gauche et nationaliste. « A l’instar de Bonifacio 21, nous rassemblons des compétences venus de tous les horizons politiques et personne ne renie son parcours et ses convictions » a expliqué Jean-Christophe Angelini. Chacun des protagonistes a insisté sur des valeurs communes qui les unissent, « le fruit d’un long travail commun, ce rassemblement se fait autour d’un projet » a déclaré Marielle Delhome. Un projet en cours de finalisation qui sera présenté dans les semaines à venir.

Noms et places

Si chacun des protagonistes a insisté sur des valeurs communes qui les unis, aucun accord électoral n’a été dévoilé, aucun nom officialisé. Cécile Mela, Viviane Biancarelli et Marielle Delhomme devrait faire partie de la liste. Jean-Christophe Angelini a précisé « qu’altrimenti ne serait pas hégémonique et que les négociations électorales n’étaient pas finalisées. Les discussions ont porté sur le projet ».

Viviane Biancarelli, pour le Front de gauche, a qualifié cette union « d’historique » car les porto-vecchiais « méritent un changement réel, profond. C’est une ville qui a beaucoup souffert et qui n’a connu que la politique de la droite. » Pour Jean-Christophe Angelini « le chemin de la victoire est désormais ouvert ».

U Riacquistu

Ecarté de cette union, la troisième force de l’opposition. U Riacquistu était pourtant ouvert à toutes discussions. Jean-Christophe Angelini ne veut pas fermer la porte aux nationalistes, « le dialogue va continuer, mais cette union s’est faite autour de valeurs et de projets ». Son de cloche différent pour Viviane Biancarelli, hermétique à la présence des indépendantistes sur cette liste, « ils doivent d’abord condamner officiellement la violence, c’est un préalable ».

U Riacquistu détient une partie des cartes. Le résultat de cette élection pourrait se jouer dès le premier tour à l’issue, encore une fois, d’une triangulaire.

(…)

@Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

ALCUDINA

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: