X

Rue de la Chartreuse, rue du Cloître… des strette étroites où passe à peine une voiture. Si jamais elle pouvait y accéder, car tout est piéton là. Pourtant, c’est un chantier énorme qui se dessine au bout de ces deux rues. Celui du futur hôtel quatre étoiles, le premier de la ville.

L’architecte Philippe Pras, de Corte, suit les opérations d’un œil attentif : « Le chantier a commencé en octobre dernier par, bien sûr, la démolition de l’existant. Pour l’heure, nous sommes dans les temps et l’ouverture de l’établissement devrait pouvoir se faire dans 15 ou 18 mois. »

Car il est impossible d’être plus précis sur un chantier d’une telle complexité. Comment acheminer les matériaux au cœur de la Citadelle ? Comment travailler en bordure de remparts ?

Les fondations démarrent en mars

« Nous faisons tout ou presque avec la grue, explique Bernard Palazy, de la société Corse Ingénierie Méthodes et Construction. La phase actuelle de démolition est quasiment finie mais il faut continuer d’évacuer les gravats et donc cela ne peut se faire qu’avec la grue : on charge la benne, un camion attend en bas sur le quai et il est rempli à la pelleteuse. On a des arrêtés de circulation pour que cela se passe au mieux. Mais cela reste un chantier d’une extrême complexité.»

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)