Breaking News

Allocution Dominique Bucchini lors du séminaire « Foncier Logement »

SEMINAIRE FONCIER LOGEMENT DU 02 AVRIL 2011, INTERVENTION DE MONSIEUR DOMINIQUE BUCCHINI, PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE DE CORSE

Monsieur le Président de l’Université de Corse, Monsieur le Président du Conseil Exécutif, Mesdames et Messieurs les Conseillers exécutifs, Mesdames et Messieurs les Conseillers territoriaux,

Je tiens tout d’abord à vous remercier d’être venus aujourd’hui, samedi, participer à ce séminaire qui vient compléter le travail des ateliers foncier et logement initiés en novembre 2010. Cette journée, qui s’inscrit dans une nouvelle gouvernance, organisée par le Conseil Exécutif, sera l’occasion pour nous tous d’échanger et d’enrichir, par une vision citoyenne, le travail réalisé par l’ensemble des élus de l’Assemblée Territoriale au sein des ateliers.

Cet appel à la société civile et vous avez été nombreux à y répondre, en raison du caractère sensible des questions foncière et de logement dans notre île, répond parfaitement à l’idée que je me fais de la démocratie. Aller sur les territoires, à la rencontre de la société civile, prendre en compte ses remarques et ses propositions relèvent effectivement d’une véritable démarche de démocratie participative.

Ce travail de concertation va donc permettre à l’Assemblée de Corse, de définir sa propre stratégie et mettre en œuvre les premières propositions d’actions en matière de foncier et logement, dès le mois de mai.

Comme toute politique, la politique du foncier et du logement va nécessiter la mise en place de moyens à la hauteur des enjeux. C’est pour cela qu’il est indispensable que l’action de l’Etat et des collectivités soit plus que jamais coordonnée et si possible complémentaire.

En ce qui concerne plus particulièrement le logement, je tiens à souligner, que pour des raisons de solidarité nationale, il demeure largement une compétence d’Etat. Néanmoins, suite à la réunion du Comité régional de l’habitat, il apparaitrait que l’Etat diminuerait de moitié ses crédits de droits communs. Il n’est pas acceptable de se satisfaire d’une dotation qui ne permette même pas de maintenir le niveau de production actuel de logements sociaux (300 par an) alors même que l’Etat, dans son projet d’établissement public foncier, dimensionne cet outil pour réaliser 600 logements par an. Ceci est parfaitement intolérable, compte tenu des besoins énormes qui existent en Corse et des propos tenus par le Préfet de Corse, lors du lancement des assises, le 28 septembre 2010, par lesquels il nous assurait de l’aide et du soutien de l’Etat.

Ensemble, nous devons donc être fermes et unis, face à l’Etat, pour que nos nouvelles politiques publiques qui seront élaborées au sortir des assises, permettent la résorption des inégalités sociales et territoriales qui existent en Corse.

Je ne serais pas plus long, de façon à ce que cette journée puisse permettre, à tous ceux qui le souhaitent, de s’exprimer et je crois que le programme qui nous attend est assez complet.

Je souhaite à tous un excellent travail et espère des échanges fructueux qui permettront d’avancer sur ces questions fondamentales pour un développement harmonieux, solidaire et soutenable en Corse.

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: