#Corse – La mobilisation contre le découpage du canton de Ghisoni ne faiblit pas

Réunion publique, pétitions et motions se succèdent. Les maires de Ghisonaccia, Ghisoni, Poggi et Lugu-di-Naza, soutenus par la population, sont prêts à déposer un recours devant le Conseil d’État

Ils en oublieraient presque la campagne des municipales. Depuis la présentation, il y a tout juste un mois, du nouveau découpage des cantons par le préfet de Haute-Corse, la mobilisation ne faiblit pas en Plaine orientale.

Rappelons que ce projet prévoit de « basculer » la commune de Ghisonaccia vers l’actuel canton de Moïta-Verde – auquel elle donnera d’ailleurs son nom – alors que celles de Ghisoni, Poggio et Lugu-di-Nazza intégreront celui du Fium’Orbu, avec quatre autres nouvelles communes. Et ça, les quatre maires concernés n’en veulent pas.

Meeting, pétitions, motions, conférences de presse et prises de position diverses, tout est bon pour rallier le maximum de personnes à leur cause. Difficile d’y échapper, c’est le refrain du moment du côté de Ghisonaccia. Et il ne se passe pas une seule rencontre, une seule réunion, sans que le sujet ne vienne s’inviter dans le débat.

Le mot d’ordre de cette mobilisation, qui se décline sur divers supports, tient en une formule : « Je suis pour l’unité du canton de Ghisoni. »

C’est derrière cette phrase, qui en appelle à une réaction affective, que les citoyens du territoire concerné ont été invités à se positionner. Et ils

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: