Yvan Colonna rapproché à Arles, mais toujours pas en #corse près de sa famille

Le militant nationaliste corse Yvan Colonna a obtenu son retour à la prison d’Arles, comme il le demandait après son transfert qu’il contestait le 12 juillet à Réau en Seine-et-Marne, a annoncé jeudi son avocat.

« Il vient de retourner ce jour à Arles, comme nous le sollicitions après son transfert arbitraire », a déclaré Me Patrice Spinosi. « C’est la démonstration du caractère parfaitement infondé des soupçons d’évasion que l’administration avait été mis en avant pour le déplacer, soupçons qu’elle n’avait jamais pu étayer devant le juge administratif », a-t-il précisé dans un communiqué.

Yvan Colonna, condamné à la prison à perpétuité pour l’assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998, avait tenté un recours contre son transfert qui l’éloignait de sa famille, demeurant en Corse.

Le ministère de la justice avait mis en avant un projet d’évasion, ce que le militant nationaliste et ses avocats réfutaient avec force. Pour la défense d’Yvan Colonna,le dossier était vide, le document faisant référence à trois témoignages anonymes de détenus liés au grand banditisme, mais sans lien direct avec le militant.

La famille d’Yvan Colonna, 53 ans, avait auparavant estimé qu’il s’agissait d’un« stratagème » pour empêcher son futur transfert à la maison d’arrêt de Borgo (Haute-Corse), conformément à la loi sur le rapprochement familial.

Selon Patrice Spinosi, même si cet incident est désormais clos, « Yvan Colonna continue à dénoncer l’arbitraire de son transfert ».

« Il conteste son statut de détenu particulièrement surveillé (DPS) et demande à être affecté dans un établissement pénitentiaire corse, près de sa femme et de ses enfants, pour attendre l’issue de la procédure qu’il a engagée devant la Cour européenne des droit de l’homme en vue d’obtenir un nouveau procès et voir enfin reconnue son innocence », écrit-il.

La trésorerie du Comité de Soutien à Yvan Colonna contribue – en proportion de ses moyens – aux frais de fonctionnement et de déplacements de certains membres de la famille ou amis d’Yvan autorisés à lui rendre visite. Ce qui est éminemment utile à son moral. Cette trésorerie est alimentée par la vente des produits suivants réglés par chèque à l’ordre du « Comité de Soutien à Yvan Colonna » et adressé à « Kladia 20130 Cargèse ».

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: