#Corse – « Jean-Paul Poletti stoppe sa grève de la faim »

Le chanteur Jean-Paul Poletti a mis jeudi soir un terme à la grève de la faim débutée mardi dernier. Celle-ci était motivée par la sanction financière jugée injuste que voulait lui infliger la CTC pour absences répétées à son poste de travail au centre d’art polyphonique de Sartène. Une sanction suspendue jeudi par Paul Giacobbi après les interventions de plusieurs élus de Femu a Corsica. Une réunion sera organisée fin janvier entre le directeur artistique du Cap et la CTC pour clarifier la situation.

Le chanteur et directeur artistique du centre d’art polyphonique a entamé ce mardi 17 décembre, une grève de la faim. Il entend ainsi protester contre la sanction financière signifiée par son employeur, la CTC, pour absences répétées au travail.

 Jean-Paul Poletti rappelle que le CAP est toujours fermé au public à ce jour. Et qu’il assure de ce fait son activité artistique et professionnelle dans les anciens locaux, cours Soeur-Amélie. Si un terrain d’entente n’est pas trouvé, Jean-Paul Poletti envisage également de porter l’affaire devant les tribunaux.

Le peuple corse n’a pas le droit d’abandonner Jean Paul Poletti  a déclaré, dans un communiqué en date du  19 décembre, le député européen François Alfonsi.

Jean-Paul Poletti qui l’an dernier déjà avait  jeûné et symboliquement occupé les locaux de la Collectivité territoriale de Corse suite à un différent fiscal, a entamé le 17 décembre dernier une grève de la faim pour protester  contre la sanction financière signifiée par son employeur, la CTC, pour absences répétées au travail.

François Alfonsi solidaire

« Jean Paul Poletti – affirme dans une communiqué le député européen François Alfonsi-est victime d’une sanction disciplinaire tout à fait inacceptable. Les extravagances du dossier du Centre d’Art Polyphonique de Sartène, toujours fermé plusieurs années après son inauguration, ne sont en rien imputable à son directeur artistique ! J’ai pu vérifier, en allant au fond de son dossier fiscal, en liaison avec les responsables locaux de l’administration des finances, que ce n’est pas la première fois que Jean Paul Poletti est victime de comportements abusifs visant à le précariser et à le priver de ses droits. Aussi, je lance un appel à la solidarité à son égard, car il est victime d’une profonde injustice, et au nom de tout ce que la Corse a reçu en partage grâce à son immense talent artistique ».

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin Corse Matin France 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: