Breaking News

#Corse Attentat contre la gendarmerie de Bastia: deux véhicules retrouvés brûlés

Une semaine après les tirs de roquette qui ont visées deux gendarmeries à Bastia et Ajaccio, les enquêteurs tentent de reconstituer le déroulement des faits et de faire parler les éléments matériels dont ils disposent, armes et véhicules retrouvés.

Le 5 décembre vers 20h, deux des plus importantes casernes de gendarmerie de Corse avaient été attaquées à la roquette à Ajaccio et Bastia, sans faire de blessés. Le soir même à Bastia, un scooter avait été retrouvé incendié, non loin de la caserne de Montesoro. Selon les enquêteurs, il aurait véhiculé le commando lors de l’attaque. Parallèlement, les enquêteurs tentent d’établir « le pas de tir » d’où la roquette a été tirée. Parmi les hypothèses examinées figurent le toit d’une église, situé juste en face de la gendarmerie, qui aurait pu abriter le tireur. 24 heures après les faits, une voiture entièrement carbonisée a également été découverte au sud de Bastia. A son bord, deux armes, une arme de poing et une arme longue, ont été saisies. Des prélèvements ADN ont été effectués. Les enquêteurs n’écartent pas l’hypothèse que ce véhicule a également pu être utilisé pour couvrir la fuite du commando. A Ajaccio, c’est depuis un coin de verdure, au pied d’immeubles surplombant la caserne Battesti que la roquette aurait été tirée. Les enquêteurs s’intéressent à deux personnes aperçues alors qu’elle prenaient la fuite en moto. L’enquête a été confiée à la section anti-terroriste du parquet de Bastia.

Jeudi soir, peu de temps après les faits, les policiers avaient retrouvé un scooter carbonisé au sud de Bastia. Très vite, les enquêteurs ont fait le lien avec l’attentat à la roquette qui venait de frapper la caserne de gendarmerie de Montesoro. Des experts en police technique et scientifique ont étudié la carcasse du deux-roues tandis que des enquêteurs tentaient d’établir son historique. Rebondissement, lundi, avec la découverte, en périphérie de Bastia, d’une voiture, elle aussi, entièrement carbonisée. À son bord, deux armes. Là encore, les policiers et gendarmes en charge des investigations relient cette pièce à l’attentat de jeudi soir. Toutes les analyses sont en cours. Les enquêteurs tentent de faire parler ces éléments mais aussi les lieux où ils les ont trouvés.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Action Gendarmeries 051213
Corse MatinFrance 3 Corse

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: