Breaking News

#corse Laurent Marcangeli nommé à la tête d’une mission parlementaire antidrogue

Corapporteur d’une mission d’évaluation des politiques publiques à l’Assemblée nationale le député ajaccien planchera sur l’usage des substances illicites sur tout le territoire. Y compris en Corse

Des salles de shoot à la légalisation du cannabis en passant par la question de la sanction pénale sans oublier la prévention… Une mission d’évaluation des politiques publiques concernant l’usage de substances illicites vient d’être créée à l’Assemblée nationale pour faire le point sur ce délicat sujet. Deux corapporteurs mèneront l’enquête, parmi eux, le député de la 1re circonscription de la Corse-du-Sud.

On se souvient que le Conseil d’État a rendu un avis négatif sur ces salles de shoot qu’il estime contraire à la loi, prévoyant la prohibition totale. Les députés ont donc décidé de se saisir du problème de la consommation de drogue.

A l’initiative de Catherine Lemorton, le groupe socialiste a demandé la création d’une commission d’évaluation et « de l’efficacité des politiques publiques de lutte contre des substances illicites ». Cette proposition a été acceptée par le comité d’évaluation et de contrôle de l’Assemblée nationale, présidé par Claude Bartelone, et, deux rapporteurs ont été désignés, vendredi au Palais Bourbon. Proposé par le groupe UMP, Laurent Marcangeli sera un des deux « chefs d’orchestre » de cette instance « antidrogue » qui débutera ses travaux en avril.

« La drogue est un enjeu important de société… C’est un problème qui touche également la Corse de plein fouet »,précise Laurent Marcangeli, satisfait de pouvoir s’investir dans un domaine qu’il connaît.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: