#Corse – Culture : « Une politique bien plus offensive » #Corti

À partir d’aujourd’hui, nous nous proposons de traiter, une fois par semaine, un grand thème qui touche à la ville de Corte. L’intention en filigrane, étant, évidemment, de lancer débats et idées pour la campagne des municipales.

Pour chaque thématique, nous solliciterons quelques acteurs incontournables et, surtout, non investis en politique. Le premier chapitre de cette série s’ouvre avec la culture.

Le sujet est vaste. Et comme le dit Isabelle Perrimond, responsable de la galerie Collect’Arts, « on pourrait faire une intervention sur deux heures ».

La culture, à Corte comme ailleurs, se déroule de diverses manières. Pas toujours très orthodoxes, mais complémentaires. Elle est diffuse, ce qui la rend parfois difficile à définir.

Malgré tout, elle a besoin de projets pour se réaliser, se montrer. Se faire entendre auprès d’un public qui, bien souvent, la subit sans se l’approprier.

« Fédérer tous les acteurs »

Le grand projet de la ville, c’est celui de ce fameux centre culturel qui sera installé, peut-être en 2014, dans la caserne Padoue. « Un nouvel outil qui pourra s’inscrire au sein de la ville de Corte afin de définir une politique culturelle. Depuis 2007, l’université, à travers le centre culturel (CCU), propose une programmation. Mais les deux outils sont indispensables et complémentaires. Ils permettront une offre plus riche et plus variée », estime Jean-Pierre Giudicelli, comédien et responsable de la programmation théâtrale au CCU.

(…)

CorsicaInfurmazione.org by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Matin

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: