Breaking News

Corse – « Parce que chaque peuple compte… »

Mercredi 22 juin dernier, François Alfonsi, député européen de la Corse, a tenu une conférence de presse au Parlement européen durant laquelle a été présenté le tout premier dictionnaire macédonien-grec-anglais, publié par la Maison de la Culture Macédonienne qui défend la minorité macédonienne en Grèce.

Ce dictionnaire a reçu le soutien du Centre Maurits Coppieters (CMC), dont ARRITTI est l’un des membres co-fondateur de l’Alliance Libre Européenne (ALE), parti politique européen dont le PNC est membre et dans lequel siège François Alfonsi à Bruxelles, ainsi que celui de la section jeune de l’ALE (EFAy), auquel appartient le PNC-Ghjuventù depuis un an.

Ce dictionnaire a pour but de promouvoir le dialogue entre les communautés linguistiques en Grèce et de construire des ponts entre les cultures grecque et macédonienne. Cette dernière est, en Grèce comme en Macédoine d’ailleurs!,  victime du jacobinisme athénien qui n’a rien à envier à son homologue parisien.

Dans leur intervention, François Alfonsi et Günther Dauwen, le directeur du CMC, (tous deux au centre de la photo) ont rappelé qu’il y a 20 ans déjà Max Simeoni, alors député européen, avait pris fait et cause pour cette culture, avant d’ajouter qu’il ne devait y avoir, en Europe, ni hiérarchie des cultures, ni langues discriminées. La présentation de ce dictionnaire se veut être un nouvel appel pour que les cultures et les langues en danger et/ou discriminées soient protégées et défendues par l’Union Européenne. La devise de cette dernière qui est « Unie dans la diversité » doit aussi trouver sa traduction en macédonien.

Roccu GAROBY

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: