Breaking News

Corse – Extension des grèves pour le train corse

Les agents des Chemins de Fer de la Corse veulent être entendus A quelques jours du débat à l’Assemblée de Corse sur l’avenir de l’entreprise, plusieurs salariés ont débuté une grève vendredi matin à l’appel du STC en signe de solidarité avec leurs collègues en grève de la faim depuis le 20 juillet. Les cheminots des CFC craignent une privatisation du réseau à partir de septembre prochain, date de la fin de la convention avec la SNCF.

Cette grève de la faim est pour les agents en grève le dernier moyen de se faire entendre. Depuis 1983, le réseau est exploité par la SNCF par une convention qui prendra fin au 31 août. Or il est peu probable qu’elle soit renouvelée. Après cette date l’avenir est incertain. Deux options sont à l’étude. Faire des CFC un EPIC, un établissement public à caractère industriel et commercial ou une société d’économie mixte, à capital public et privé.

Du côté du conseil éxécutif, on affirme que tout sera fait pour que les Chemins de fer de la Corse restent dans le giron public. Une situation aggravée par le problème des AMG, ces 12 nouvelles rames toujours à l’arrêt pour cause de dysfonctionnements. L’avenir de l’entreprise sera à l’ordre du jour de la prochaine assemblée de Corse les 28 et 29 juillet.

Source et reportage vidéo

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: