Breaking News

« Diviser pour mieux régner ou fédérer pour développer ?  » par Paul-Jo Caïtucoli

3 ans d’engagement au sein de l’assemblée départementale, une implication active et des réalisations concrètes sur le territoire que je représente, m’ont appris à connaître les « rouages » du conseil général.
A l’écoute des citoyens et soucieux de répondre au mieux à leurs attentes et leurs aspirations, je défends aujourd’hui un contrat de mandature ne se refermant pas sur des logiques politiciennes d’appareils ; Un contrat ouvrant, non pas aux hommes individuellement mais aux idées et à la facilité de mettre en oeuvre des politiques locales actives. Ce contrat ouvre sur une nouvelle manière de concevoir la politique, au travers d’une nouvelle gouvernance collégiale, plus démocratique et plus transparente.
Il se décline en 5 points :
GOUVERNANCE
– Agir avec transparence dans le recrutement et dans l’attribution des logements aidés;
– Evaluer les politiques publiques de conventionnement avec les associations satellites. JEUNESSE
– Créer un conseil départemental des jeunes, dans le cadre des champs d’intervention du département dans un but d’intérêt général.
FONCIER
– Par l »intermédiaire de la commission départementale d’aménagement foncier, la mise en place de schéma de cohérence territoriale (SCOT) ;
– Assister les communes dans le cadre de leur plan local d’urbanisme en matière de zonage.
PLAN EXCEPTIONNEL DE REVITALISATION DU RURAL
– Pour favoriser l’accès aux logements aidés et une égalité d’accès aux soins. Doter ce plan d’une dotation de solidarité financière en faveur de ces territoires.
TERRITORIALISATION DES AIDES DEPARTEMENTALES
– Renforcer ou développer l’intercommunalité;
– Territorialiser les aides publiques sur la base de projets de territoires.
Modifier le périmètre des commissions organiques du conseil général et renforcer leur rôle :
1 – Donner à la commission du développement rural et des relations européennes la compétence en matière d’aide aux communes et aux associations;
2 – Faire évoluer le rôle attendu des commissions en précisant dans le règlement intérieur :
– leur rôle de proposition sur des sujets de débat pour passage en séance publique.
– leur rôle de suivi et d’évaluation des politiques publiques.
– préparer la position que le conseil général doit tenir dans les organismes où il est représenté.
Ce contrat de mandature est entre les mains de chacun des conseillers généraux. Son avenir aussi….

http://paul-jo.org

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: