#Corse – « Une rentrée couleur sang » | #Assassinats

Après deux mois de répit, les armes ont à nouveau parlé. Le sang s’est remis à couler, avec la fusillade de la place des Palmiers et l’assassinat d’un promoteur immobilier, à Ajaccio. Sur le front des enquêtes et devant les tribunaux, dans l’île, à Marseille, Aix ou Paris, l’actualité est partout. Les affaires reprennent.

– Ajaccio, 12 septembre. Sur la place des Palmiers, c’est la fin de journée. Les touristes sont toujours là, déambulant au milieu des bistrots et des boutiques de souvenirs, encore ouvertes pour profiter de la saison. A la terrasse du Kiosque Sushi, Frédéric Salini, 34 ans, est installé avec une connaissance. Les deux hommes ont pris place sous les tentes noires, à gauche de la porte-vitrée d’entrée, barrée d’un K au niveau de la poignée. Le gérant des lieux a laissé son véhicule, une grosse BMW grise, un peu plus bas. La soirée s’annonce douce.

Alors que l’horloge du fronton de l’hôtel de ville, de l’autre côté de la place, indique 19h09, une moto blanche marque un arrêt devant l’établissement. Elle est séparée du trottoir par une voiture en stationnement. Dans un premier temps, parmi les personnes attablées au Kiosque Sushi, personne ne prête attention au motard, qui n’a pas coupé son moteur. Le conducteur, qui porte une veste verte de type treillis et un jean bleu, n’a pas retiré son casque, ni ses gants blancs. Derrière des lunettes de soleil, il fixe Salini, secouant la tête dans sa direction.

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Mensuel Corsica

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: