#corse Josepha Giacometti: «Le mouvement national doit savoir parler d’une seule voix» Corsica Libera

Pour sa rentrée politique, le mouvement indépendantiste Corsica Libera met les élus territoriaux au pied du mur. A 12 jours du vote sur la réforme constitutionnelle et à un mois du débat sur le statut de résident, qui se tiendra fin octobre à l’Assemblée de Corse (CTC), il enjoint les membres de la majorité régionale à assumer leurs responsabilités en fonction de la position affichée par leur chef, Paul Giacobbi. Il appelle l’ensemble des forces du mouvement national à faire cause commune et union sacrée autour du statut de résident. Explications, pour Corse Net Infos, de Josepha Giacometti, conseillère territoriale du groupe Corsica Libera.

– Que répondez-vous aux critiques qui fusent sur le statut de résident depuis la prise de position de Paul Giacobbi ?
– Le statut de résident ou la citoyenneté est un concept que nous défendons, pour notre part, depuis de nombreuses années. Nous travaillons sur cette question depuis 3 ans à la CTC, ce qui représente des heures et des heures de réunions en Commission avec l’ensemble des élus. Lors de ce travail préalable, tout le monde s’est bien rendu compte, même ceux qui y étaient opposés comme Paul Giacobbi au départ, que le statut de résident était la seule solution possible.

– Certains élus estiment qu’il y a d’autres options pour lutter contre la dépossession foncière. Qu’en pensez-vous ?
– Aujourd’hui, il ne nous reste plus beaucoup d’options. Soit, on choisit de sacrifier ce qu’est la Corse aujourd’hui, sa terre… et il faut le dire. Il faut être prêt à dire aux Corses que, dans très peu de temps, ils ne pourront très certainement plus se loger. Soit, on choisit la seule solution possible qui est le statut de résident.

– Pourquoi exhortez-vous les élus de l’Exécutif territorial à prendre leurs responsabilités. 
– Les élus, qui ont fait des déclarations sur le sujet, appartiennent à une majorité régionale. Le Président de l’Exécutif, qui est le chef de cette majorité, s’est prononcé. Ces élus-là devront prendre leurs responsabilités et véritablement se déterminer. Il faudra voir leur position au moment du vote de la réforme constitutionnelle, les 26 et 27 septembre, et du statut de résident, fin octobre. Ils ne pourront pas avoir une position double ou différente de celle du président du Conseil Exécutif. Ils savent très bien, parce qu’ils ont participé aux travaux dans le cadre de leurs fonctions, que la résidence est la seule solution possible.

– Ne craignez-vous pas les postures idéologiques ?
– J’espère que ces élus ne tomberont pas dans la posture idéologique et ne seront pas tentés par un recul de position que nous avons, pourtant, depuis longtemps, dépassé dans les Commissions. J’espère qu’on reviendra à plus de raison et de mesure !

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Net Infos

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: