#Corse « Tous les suspects remis en liberté » dans l’affaire « Harcèlement sexuel »

[31 Aout 2013] Selon France 3 Corse, 16 personnes ont été interpellées à l’arrivée de l’Excelsior au port d’Ajaccio,ce 31 août, et sont actuellement interrogées par les policiers.

Ces interpellations font suite aux plaintes d’un groupe d’adolescents qui auraient été sexuellement harcelés durant la traversée. Alertés par l’équipage du navire, les policiers ont procédé à l’arrivée du ferry Excelsior à Ajaccio, samedi soir, à l’interpellation de seize individus. Les faits qui leur sont reprochés se seraient produits pendant la traversée. Des mineurs, une douzaine de victimes présumées, les accusent d’avoir été contraints à des attouchements et à la réalisation de vidéos pornographiques. L’enquête, ouverte par le parquet d’Ajaccio, est mené par les policiers de la DDSP d’Ajaccio. Plus d’informations à venir sur @FTVIASTELLA (twitter)

Sur la douzaine de familles de victimes présumées seules 2 ont déposé plainte hier. A l’issue des premières auditions il semblerait que la matérialité des faits ne soit pas avérée. Des « regards insistant », « une altercation » … mais aucune agression sexuelle ne ressortirait in fine des auditions des personnes placées en garde à vue comme de celle des victimes présumées. FRANCE3CORSE

Des incidents mineurs auraient eu lieu sur le port et devant le commissariat lors de l’interpellation et du transfert des 16 personnes nécessitant l’intervention de la police nationale

16 personnes – remise en liberté sans charge

A 17h30 les policiers ajacciens ont remis tous les suspects en liberté sans charge retenues contre eux. A l’issue de ces 20h de troubles et d’activité à fonds perdus, le parquet d’Ajaccio pourrait bien classer l’affaire pour absence d’infraction.

NewGIF

[Lundi 2 septembre 2013 10h00] Suite aux événements qui se sont déroulés le 31 août au soir durant la traversée ramenant notre association sur Ajaccio, je souhaite par conséquent donner mon point de vue sur cette affaire. Les faits sont les suivants: durant le trajet, un groupe d’origine portugaise apparemment ivre , ont effrayés vivement nos enfants, les prenant également en photos, ces derniers nous ont averti. J’ai réagi très vite en tant que mère, en prévenant le commandant des faits et risques éventuels. C’était la réaction à chaud d’une maman normale qui a eu très peur pour son fils. Ceci a engendré par la suite des événements disproportionnés dont un blocus du bateau. Après mure réflexion, j’ai pris la décision de ne pas déposer plainte, ne souhaitant pas ajouter à la peur de mon enfant, une audition de police qui ne ferait que le traumatiser davantage. Il ne s’agit néanmoins pas de quelque chose d’anodin et au regard de tout ce qu’il se passe en ce moment, permettez-moi de vous dire : qu’il vaut souvent mieux prévenir que guérir. Nous ne sommes jamais trop prudent sur la sécurité de nos enfants. J’ai eu confirmation qu’une plainte de ma part n’engendrerait que paperasses et n’aboutirait à rien de concret car selon la police, il n’y a pas de « faits réels ». Ma réaction avait pour but que cette histoire ne passe pas inaperçue, ce qui fut le cas. Je ne déposerais donc pas plainte pour les raisons évoquées précédemment et je déplore le tournant peu trop « mélodramatique »de cette affaire. Mon but étant simplement de donner une leçon plus que méritée à ces individus d’âge mur dont l’attitude certainement du à l’alcool n’était absolument pas normale auprès de nos enfants.

(…)

by @Lazezu

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Paroles de Corse
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: