X

« C’était un 3 juillet de l’année 2002 (source unità naziunale), quand nous avons appris la mort de Filippu. C’était un jeune corse, discret, souriant, mais aussi un ardant défenseur de sa terre, de sa langue et de son peuple.

Nous avions fait ensemble quelques actions de résistance sur le terrain, notamment lors des mobilisations en soutien aux prisonniers politiques, et plus particulièrement l’action du port de Bastia en juillet 2001 (avec le Comité Anti-Répression, Sulidarità, Indipendenza, Ghjuventù Indipendentista) quand nous avions bloqué le départ des bateaux de la SNCM, une grosse action, tendue sous un soleil de plomb, une énième action pour demander le rapprochement des prisonniers politiques. Il avait cette sincérité et cette fougue de la jeunesse corse qui se bat pour son devenir. Sans hésitation il s’est engagé en politique pour défendre les intérêts de la nation corse et de son peuple. Il nous a quitté trop tôt, ma sara sempre à fiancu à noi.

12 ANNI dighjà chi hè corsu u to sangue. Oghje, dopu a 11 anni di dulore ci ferma sempre u to ricordu caru figliolu, caru fratellu, caru amicu, caru patriottu, serai sempre a fiancu a noi. »

Anthony Simonpoli

afficheFilippuFranceschini

FranceschiniFilippu-001-1024x576

FILIPPU-FRANCESCHINI

bombagescorti7955bombagescorti7956

Photos non libre de droits, aucune utilisation sans accord du site unità naziunale

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse,
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)