#corse François Alfonsi : « En Corse, la gauche doit renouer avec sa tradition de réforme. »

Le député européen, membre du PNC, maintient que » Valls marche dans les pas de Chevènement » et, en matière de langue, tourne le dos à ce qui se passe dans nombre de pays européens.

-Vous avez déclaré que Manuel Valls était « dans les pas de Chevènement » en le situant dans la continuité de Giscard d’Estaing, voire de Pasqua. N’est-ce pas exagéré ? Ou s’agit-il, pour vous et vos amis, de vous poser délibérément en adversaire politique d’un ministre de l’Intérieur appartenant à un gouvernement socialiste ?

– François Alfonsi : Chevènement était socialiste, mais Giscard ne l’était pas. Le choix d’une politique de fermeture à l’égard des revendications de la Corse n’est pas relié à la couleur politique du gouvernement, mais à la nature du pouvoir central en France. Manuel Valls aurait pu s’inscrire dans les pas de Michel Rocard ou de Pierre Joxe. Il a choisi de suivre Jean-Pierre Chevènement. C’est le plus mauvais des choix.

La suite sur Corsica

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

sur Corse Matin, sur Alta Frequenza, sur RCFM, Sur Corsica, Sur le Journal de la Corse, Sur Paroles de Corse
Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunale, sur France 3 Corse, Sur Corse Net Info (CNI)

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: