Breaking News

Corse – Conflit de l’ARS : isula morta et manifestation les syndicats ne désarment pas

La levée de l’occupation de l’agence régionale de la santé n’a rien résolu du problème de la qualité des soins en Corse. Avec un « protocole d’accord » qui n’a été signé par personne mais que le directeur de l’ARS a décidé d’appliquer malgré tout, le conflit reste entier. Et les locaux administratifs des établissements hospitaliers demeurent occupés.

Cinquante jours de grève. Le conflit, entamé par le STC, est passé par toutes les phases possibles. Négociations difficiles, divergences de vues entre syndicats, procès en référé pour exiger le départ des occupants, protocole jugé inacceptable par les représentants des personnels et appliqué unilatéralement par le représentant de l’État.

Après quarante jours d’occupation, les locaux de l’agence étaient évacués. Sans violence mais avec une telle concentration de forces de l’ordre qu’il eût été suicidaire pour les grévistes de chercher l’affrontement. Mais ce passage par la case justice a eu un effet. Elle a ressoudé la plupart des syndicats. Et au moment de l’arrivée des forces de l’ordre, le STC avait été rejoint par les militants de la CGT (en interprofessionnel), de FO santé de Bastia et du SNCH.

Source et suite de l’article

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: