#corse – Chemins de Fer : Michel Stefani étonné par les inquiétudes du STC

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Assistera-t-on à une privatisation détournée des Chemins de Fer de la Corse ou du moins de leur fonctionnement ? C’est la question que se pose le STC Chemins de Fer suite à l’appel d’offres européen lancé par les CFC.

Cet appel d’offres concerne précisément des prestations de conseil en management et en ingénierie technique pour améliorer l’organisation et la sécurité. Parmi les missions, figurent l’exploitation, le marketing, l’ingénierie, la formation des personnels, l’administration générale et la réalisation d’expertises. Et le STC craint fortement une externalisation de la gestion opérationnelle des CFC à travers l’appel d’offres en question, pensant même que Veolia pourrait répondre à cet appel, ce qui constituerait aux yeux du syndicat un véritable camouflet au regard de la situation à la SNCM ; ce qui amène le STC à réfléchir à de possibles actions.

Du côté de la direction des CFC, Michel Stefani en tête, réside une sorte d’étonnement devant les inquiétudes du STC, exprimées par les syndicalistes devant le conseil d’administration au début de celui-ci hier (jeudi). En effet, il s’agit ni plus ni moins, pour Michel Stefani, que d’un appel d’offres dans la continuité de ce que fait la SNCF au sein des CFC depuis un peu moins de dix-huit mois, n’ouvrant pas la porte à une externalisation du fonctionnement des CFC à son avis. Écoutons-le.

La presse en parle / Suite et source de l’article

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale] Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: