Corse – Les premières plaidoiries des avocats d’Yvan Colonna

L’occasion pour Mes Garbarini et Dupont Moretti de s’attacher à démolir le scenario construit par l’accusation pour réclamer la peine maximale contre le berger de Cargese. La défense qui a refusé qu’on sacralise la parole des accusateurs d’Yvan Colonna. Pascal Garbarini, le premier à monter en ligne, a épinglé les erreurs qui ont caractérisé l’enquête, mis l’accent sur l’absence d’éléments matériels, et s’est attaché à discréditer les mises en cause d’Yvan Colonna par les autres membres du commando. Mises en cause sur lesquelles l’accusation a fondé sa démonstration, pour affirmer qu’Yvan Colonna était de l’attaque de la gendarmerie de Pietrosella en septembre 1997, et l’auteur de l’assassinat du préfet.

Le défenseur d’Yvan Colonna, qui a reproché aux deux avocats généraux, d’avoir sacralisé la parole du commando Erignac. Me Dupont Moretti qui lui a succedé, a également mis en doute la parole des accusateurs de son client, et affirmé que ces accusations, recueillies lors de gardes à vue réalisées dans des conditions discutables, n’avaient aucune valeur probante. Les 3 autres avocats d’Yvan Colonna plaideront aujourd’hui .. Verdict attendu pour lundi … (RCFM)

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: