Breaking News

Corse – Colonna : la défense demande l’acquittement

La défense plaidé jeudi l’acquittement pour Yvan Colonna devant la cour d’assises de Paris Accusé pour la troisième fois de l’assassinat du préfet de Corse Claude Erignac en 1998, il a vu requis contre lui la peine maximale prévue par la loi, la réclusion à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans par la partie civile.

La suite de la plaidoirie de la défense a lieu vendredi pour un verdict attendu lundi. Yvan Colonna a déjà été condamné deux fois à perpétuité en 2007 et 2009. Il est rejugé depuis début mai après une cassation. Ses avocats, Pascal Garbarini et Eric Dupond-Moretti ont soutenu jeudi que le doute devait profiter à l’accusé et demandé à la cour de sanctionner ce qu’ils voient comme des irrégularités, voire des malversations procédurales des policiers et des juges. « Le doute, c’est rendre hommage à la vérité.

Je vous demande de lui rendre hommage, acquittez Colonna », a dit Me Garbarini en conclusion de sa plaidoirie. Me Dupond-Moretti a repris la liste des intrigues policières et des manoeuvres procédurales de la justice qui entachent à ses yeux toute l’enquête de soupçon. Il a insisté sur les gardes à vue initiales de 1999, ayant abouti à la mise en cause d’Yvan Colonna, par des méthodes selon lui illégales.

« Vous imaginez la mort civile de cet homme sur la foi de gardes à vue n’ayant aucune valeur probante ? », a-t-il lancé. Ce procès, le cinquième de l’affaire au total, pourrait ne pas refermer définitivement le dossier, un pourvoi en cassation, voire un recours à la Cour européenne des droits de l’homme étant possibles en cas de condamnation.

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: