X

Le président de la commission des finances était dimanche soir, l’invité de l’émission Cuntrastu où il a évoqué les difficultés financières de la collectivité et les pistes à l’étude pour engranger de nouvelles recettes.

corsematin-associuLe maire de Castellu-di-Rustinu et conseiller territorial Antoine Orsini était hier soir, sur le plateau de l’émission télévisée Cuntrastu organisée par France 3 Corse-ViaStella en partenariat avec Corse-Matin et RCFM. Avec le président de la commission des finances de l’assemblée de Corse, il a donc été question de chiffres afin de mieux cerner l’état de santé de la collectivité territoriale. En proie à une crise des finances publiques sans précédent, à une baisse significative cette année des dotations de l’État, la CTC se voit contrainte aujourd’hui de réduire ses dépenses et de trouver de nouvelles recettes.

Le scénario n’apparaît en rien catastrophique, aux yeux du président de la commission des finances, malgré les 325 millions d’euros de dettes : « La situation a tendance à se détériorer certes par rapport aux prévisions de croissance et aux baisses des dotations de l’État qui engendreront pour la CTC une perte de 10 MEen 2014 et de 20 MEen 2015 ».

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)