#corse – Portivechju : les appels d’offres lancent la campagne des élections municipales

« C’est de l’argent public jeté par les fenêtres, cela résulte d’une gestion approximative, hasardeuse, bancale, d’une incompétence qui devient préoccupante ». Ces propos de Jean-Christophe Angelini concernent les marchés publics, plusieurs dysfonctionnements ont été relevés par Portivechji Altrimenti.

alcudinaTitreSelon l’opposition municipale le délai moyen entre l’avis public et la remise des offres est de 17 jours. Rien d’illégal en soi mais « cela ne permet pas la mise en concurrence. Dans la plupart des cas, seuls deux candidats postulent » ont dénoncé les élus de Portivechju Altrimenti. Et de prendre en exemple le marché public de surveillance du port de plaisance où seul un candidat à postulé pour la période 2009-2011… la société qui avait déjà ce marché.

Des avenants qui gonflent la facture

Autre point soulevé, les avenants qui permettent de réajuster le montant initial du marché public. Pour l’opposition, une fois sur deux ces avenants augmentent la facture de plus de 20 % et peuvent atteindre dans certains cas 40%. En 2006, le marché du port de plaisance est passé de 353 400 euros à 463 950, soit 24 % d’augmentation. Georges Mela se dit étonné par cette polémique : « cela a été discuté lors du conseil municipal du 24 juin 2012 lors du rapport de la cour régionale des comptes. Le rapport conclu que les finances de la commune se sont considérablement améliorées, elles nous permettent de passer de trois millions d’euros d’investissement à onze millions, aujourd’hui ».

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: