Breaking News

#Corse @CGCcorte « Assicuremu di u nostru sustegnu l’inseme di l’agricultori è sindicati » #PAC

(Unità Naziunale – publié le 18 mars à 19h11) Suite à l’annonce de la suppression de certaines aides de la Politique agricole commune (PAC) par la Commission Européenne nous avons souhaité réagir.

En effet suite à cette mesure, ce sont les surfaces dites « peu productives » qui ne seront plus éligibles aux aides européennes de la PAC, et ce à compter d’avril 2018.

Ces surfaces « peu productives » sont celles qui ne sont pas exclusivement recouvertes d’herbacées. Ainsi, les surfaces où cohabitent herbes et maquis comme c’est le cas majoritairement en Méditerranée et en Corse ne seront plus éligibles aux aides. Ces surfaces bénéficiaient par ailleurs de l’admissibilité au titre de cas particuliers dans le cadre des pratiques locales depuis 2015.

La Commission Européenne reproche à la France une déficience dans les contrôles d’admissibilité de ces surfaces, avec une utilisation de prorata surfaces herbacées/surfaces ligneuses trop élevés.
A noter que l’Europe avait déjà notifié ce manque de contrôle depuis 2014. Aujourd’hui la commission Européenne ne veut plus rembourser les aides de l’Etat attribuées à ce type de surfaces.

Cela pourrait mettre en péril les exploitations. En effet cette mesure impacterait 55 000 ha sur 200 000 ha déclarés en Corse et 800 éleveurs sur les 1800 primés sur l’île pourraient être « lourdement impactés » selon la chambre régionale d’agriculture. Sur les 36,8 millions alloués par la PAC en dotations directes à la Corse, un tiers pourrait être supprimé. Ce sont donc nos parcours pastoraux qui sont concernés. Ces zones peu productives se trouvant majoritairement dans l’intérieur, cela irait à l’encontre d’une politique de développement de l’intérieur et c’est une agriculture plus respectueuse de l’environnement qui est touchée.

Nous espérons une solution rapide afin que l’Etat trouve un accord avec la Commission Européenne et que ce premier établisse des contrôles effectifs afin que l’opportunisme n’empêche pas la reconnaissance et le développement d’une agriculture spécifique à notre île. L’Etat doit contrôler les surfaces impactées afin de constater si ce sont des surfaces réellement productives ou non et ainsi attribuer ces aides en fonction de la production.

En attendant nous assurons de notre soutien l’ensemble des agricultures et les syndicats qui organisent une manifestation ce lundi 19 mars à 10h devant la Préfecture d’Ajaccio.

UNITI PER U NOSTRU AVVENE 
Cunsulta Di a Ghjuventù Corsa


commandez en ligne vos produits « Corsu è Ribellu » du siècle dernier


Dopu ch’è no avemu imparatu a l’abulizioni d’aiuti di a Pulitica agricula cumuna (PAC) da a Cumissioni Aurupea, hè primurosu di riagisce.

Di fatti, dopu à sta misura, sò l’arghje dette « pocu pruduttive » ch’ùn saranu più eligibile à l’aiuti auropei di a PAC, à parte d’aprile di u 2018.

St’arghje « pocu pruduttive » sò quelle ch’ùn sò micca sclusivamente cuperte d’erbacei. L’arghje induve stanu erba è machja com’è hè u casu in u mediterraniu è in Corsica saranu di più eligibili à l’aiuti. St’arghje averanu d’altronde l’ammissibilità per titulu di casu particulare in u quadru di e pratiche lucale dapoi u 2015

A Cummissione Aurupea rimprovera à a Francia un prublema in i cuntrolli d’ammissibilità di st’arghje incù un’utilisazione d’arghje erbacei/linearii troppu alte.
L’Auropa avia digià rimarcatu stu fattu dapoi 2014. Oghje, a Cummissione ùn vole più rimpattà l’aiuti à u Statu père stu tippu d’arghje.

Puderà dunque mette in periculu e splutazione. Di fatti, sta misura metterà in periculu 55000Ha nant’à 200000Ha dichjarati in Corsica è 800 allivadori nant’à i 1800 primati nant’à l’isula puderanu esse tocchi. Sti zoni pocu pruduttivi truvendu si in maiurità ind’è l’internu, anderà à l’incontru d’una pulitica di sviluppu di l’internu di l’isula è hè un’agricultura più rispittuosa di l’ambiente chì hè tocca.

Speremu una soluzione di manera chì u statu truvessi un accunsentu cù a CE è ch’ellu stabilissi cuntrolli effettivi di modu chì l’uppurtunisimu ùn impidissi micca a ricunniscenza agricula specifica in a nostra isula.

Assicuremu di u nostru sustegnu l’inseme di l’agricultori è sindicati chì urganizeghjanu una manifestazione dumane matina à 10 ori davant’à a prefettura d’Aiacciu.

UNITI PER U NOSTRU AVVENE 
Cunsulta Di a Ghjuventù Corsa

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: