#Corse – Arrêtés Miot et censure du conseil constitutionnel : la montée au créneau de Simon Renucci

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – « En décidant de censurer les arrêtés Miot, les juges du conseil constitutionnel viennent de rendre une décision couperet. Et certainement une décision politique » : les mots sont de Simon Renucci.

Simon RenucciEt le maire d’Ajaccio estime de surcroît que « les motifs d’annulation paraissent éloignés des intérêts de notre île », ce qui créée, selon lui en Corse « incompréhension » et « désarroi », un véritable « scénario catastrophe » même. Mais l’élu Corse Social Démocrate va plus loin, estimant que les « masques sont tombés ». Et de poursuivre « il faut dire que dans cette affaire, les parlementaires UMP ont manqué de discernement.

Certains ont même fait le choix d’une saisine quasi politicienne au détriment des intérêts de la Corse ». « Pour sortir de cette impasse », Simon Renucci « en  appelle au président François Hollande, afin qu’il puisse, au nom de l’équité rétablir notre acquis historique ou une mesure équivalente ».

Ecoutez Simon Renucci.

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur : 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: