Olivier Sauli : « nous n’avons pas de leçons à recevoir sur la lutte contre la spéculation » #Corse

Après le Rinnovu il y a une dizaine de jours, c’est au tour d’u Riacquistu di Portivecchju de se positionner. L’objectif est de relancer cette démarche initiée lors de la campagne électorale des municipales de 2008 et de réaffirmer les valeurs qui la guide : « défendre et valoriser l’identité de cette région ».

RiacquistuPurtivechjuCorseCorsica (2)Pour Olivier Sauli, il faut faire des habitants de la commune, de toutes ces familles originaires des hameaux et de la ville, « les actrices et les acteurs de notre devenir ou le bien commun constitue un socle de développement (…) afin de constituer une alternative à la désintégration de notre tissu social et culturel ».

Des thèmes historiques et habituels

Les thèmes sur lesquels u Riacquistu di Portivecchju entend s’engager ne sont pas nouveaux car « aucun n’a trouvé d’issues favorables, au contraire ils se sont aggravés » a analysé Michel Giraschi. En matière de logement U Riacquistu propose une politique de « soutien et d’installation pour tous les porto-vecchiais confrontés au problème de l’emploi, de l’accès à la propriété et du droit au logement ». Selon les nationalistes, le développement de Porto-Vecchio doit être « équilibré » et doit « tourné le dos au tout tourisme, destructeur et avilissant ». Une dépossession foncière qui « participe au délitement de notre société et à la substitution de population… ».

La spéculation immobilière, un dossier également évoqué lors de la dernière conférence de presse d’U Rinnovu. Paul Félix Benedetti avait regretté qu’aucun parti politique n’ait réagit lors de l’affaire du milliardaire Russe Vitaly Malkin. Sans vouloir entrer dans la polémique, Olivier Sauli à juste fait une brève mise au point : « nous n’avons pas de leçons à recevoir sur la lutte contre la spéculation ».

U Riacquistu di Portivecchju compte se mobiliser et investir le terrain pour « garantir les droits essentiels de cette communauté forgée par le temps et l’histoire ». Selon Michel Giraschi « nous ne sommes pas en campagne pour les municipales, au contraire il n’y a pas d’échéance électorale dans les prochains mois, nous allons prendre ses dossiers sereinement et pas dans l’urgence ». Après le Rinnovu, U Riacquistu… si chacun se défend d’être en campagne électorale, cela y ressemble fortement.

Alcudina

Corsica Infurmazione, l’information Corse
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: