#Corse – le Maire de Pietrosella fait appel de sa condamnation

Le tribunal correctionnel d’Ajaccio a condamné le maire de Pietrosella (en Corse-du-Sud) à deux mois de prison avec sursis pour violences commises par une personne dépositaire de l’autorité publique, a-t-on appris aujourd’hui de sources concordantes.

tomber flash humour insoliteJean-Baptiste Luccioni, président du groupe Corse social-démocrate à l’Assemblée de Corse, a été condamné hier pour avoir frappé un homme en septembre 2011 dans les locaux de la mairie de Pietrosella, une décision dont il a fait appel. Les circonstances de cette altercation restaient encore aujourd’hui particulièrement confuses, tant les deux versions des protagonistes sont opposées.

Le plaignant déclare s’être déplacé à la mairie pour demander un entretien avec l’élu au nom de la « Federazione corse di yoga », en présence d’autres membres, dont Bernard Angelini, candidat pour le Front national dans la deuxième circonscription de Corse-du-Sud lors des élections législatives en juin dernier. « Nous avons demandé un rendez-vous mais le maire était en réunion, alors nous avons dit à la secrétaire que nous allions attendre », souligne à l’AFP Xavier Auclair, un ingénieur qui déclare avoir reçu dix jours d’incapacité totale de travail (ITT) après l’incident.

« Le maire est ensuite arrivé en furie et m’a roué de coups », affirme-t-il. Du côté de l’élu, cette version de l’agression est niée en bloc. Cette affaire, en plus d’être rejugée en appel, sera également portée au civil en mai prochain, a précisé le plaignant.

Corsica Infurmazione, l’information Corse
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: