#Corse – Sondage sur Manuel Valls: les élus corses ne sont pas surpris

Selon le sondage établi par l’Institut Opinion of Corsica, 68 % des Corses émettent des doutes face au discours de Manuel Valls concernant la violence sur l’île. Il en est de même pour les politiques locaux.

Fr3 Corse_sondageVallsDeux Corses sur trois ne font pas confiance au ministre de l’Intérieur. Le sondage de l’institut Opinion of Corsica pour le magazine Paroles de Corse, en partenariat avecCorse-Matin et France 3 Via Stella reflète les doutes de la population face au discours et aux mesures avancées par Manuel Valls.

Si une majorité de Corses est septique (68 %), la classe politique insulaire n’est pas saisie d’un enthousiasme débordant. En cette période tendue, peu d’élus ont souhaité commenter ces chiffres, mais à mezzo voce nombre d’entre eux ne sont pas surpris par ce sondage. Il faut dire que les dernières déclarations de Manuel Valls – regrettant que les élus locaux ne condamnent pas les attentats – sont venues souffler sur les braises d’une relation verbale compliquée.

Le conseiller territorial de Femu a Corsica, Jean Biancucci, fait partie de ces élus qui ne sont pas du tout étonnés par ces résultats. « Enfin une réaction salutaire. Le ministre de l’Intérieur a demandé à ce que les Corses prennent leurs responsabilités. Et bien voilà, ils lui indiquent clairement qu’il est à côté de la plaque. Manuel Valls est un crypto-sarkosyte qui ne travaille que pour l’opinion nationale. Son discours est léger, pauvre, et il n’y a rien d’étonnant au fait que les Corses n’y croient pas. Les Corses veulent que tout cela s’arrête. Ils aspirent à la paix, à la tranquillité et sont prêts à payer le prix d’un compromis ».

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione, L’information Corse
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: