#Corse – Le collectif U Levante ou la stratégie de l’évitement

Le collectif U Levante s’illustre dans son combat courageux pour la préservation du littoral. Certains de ses membres sont frappés depuis mardi d’une étonnante amnésie. Dans une publication internet intitulée « M. Panunzi souhaite porter plainte contre des propos imaginaires du collectif pour la loi littoral », U Levante dément avoir fait « directement ou indirectement allusion » à lui lors de l’entretien du collectif en préfecture d’Ajaccio avec le conseiller de François Hollande.

Et dénonce les « fausses affirmations publiées dans Corse-Matin ». Estimant que le collectif est ainsi « livré à la vindicte ». Réalisant ainsi un magnifique saut périlleux, le collectif accusateur se pose en victime de notre titre qui participe au complot dont il serait la cible.

La réalité est plus prosaïque. Le lundi 26 novembre, le collectif composé de quatre associations U Levante, Garde, ABCDE et U Polpu est reçu aux alentours de 15 heures par Gilles Clavreul, conseiller territorial de l’Élysée. Nous nous rendons à l’hôtel de région pour prendre attache auprès du collectif pour la loi littoral qui fait état de revendications générales.

Suite et source du dossier

Corsica Infurmazione, L’information Corse
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: