flash information corse corsica

#Corse – Nouvel assassinat ce matin en Haute-Corse

Ce mardi matin un homme a été tué à Ponte- Leccia en Haute-Corse, selon le Corsica Prima de France 3 Corse.  La victime selon la formule consacrée, était connue des services de police et de justice.

Fin juillet, une tentative d’assassinat a eu lieu à Ghisonaccia, la personne avait été blessée au genou. Une autre personne avait  été blessé quelques jours avant dans un contexte assez flou par des tirs de chevrotine dans le sud de la Corse.

La corse connait depuis quelques années une recrudescence de la violence de droit commun, des dizaines d’assassinats ont lieu tous les ans.

Maurice Costa était considéré comme un des  parrains présumés de la « brise de mer », recherché en 2010, il s’était rendu en novembre à la gendarmerie pour y être mis en garde à vue, il avait été relâché fin novembre au terme de sa garde à vue. Son neveu, floran, avait été abattu en décembre 2010.

L’un des quatre frères de la victime, Jacques Costa, est maire de leur village de Moltifao, distant d’une dizaine de km de Ponte-Leccia, et conseiller général (PRG) de Haute-Corse. Issu d’une famille de sept enfants, Maurice Costa est le onzième membre présumé de la bande criminelle de la « Brise de mer » à être assassiné depuis 2008 dans le cadre de règlements de comptes notamment pour prendre la succession de ses dirigeants. Mis en examen en mai 2010 pour infractions financières par la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs, chargée des dossiers de grand banditisme) de Marseille, il avait échappé peu après avec l’un de ses frères, Dominique, mis en examen dans la même affaire, à un coup de filet de la gendarmerie dans leur village. Les militaires opéraient dans le cadre d’une enquête pour abus de biens sociaux, investissements financiers suspects et blanchiment d’argent. Dominique Costa s’était à son tour constitué prisonnier peu après et avait effectué six mois de prison préventive près d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Fiché depuis longtemps au grand banditisme, Maurice Costa s’était spectaculairement évadé, en 2001, de la prison de Borgo, près de Bastia, en compagnie de deux autres dirigeants présumés de la « Brise de mer », Francis Mariani, tué en 2009 dans l’explosion d’un hangar agricole, et Pierre-Marie Santucci, assassiné la même année. Les trois hommes étaient sortis par la grand porte de la maison d’arrêt dont la direction avait reçu auparavant par télécopie un faux ordre de remise en liberté sur papier à en-tête de l’administration judiciaire.

 (Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Nouvel assassinat en Haute-Corse ce matin (mardi). Maurice Costa est tombé sous les balles d’un ou plusieurs tireurs à Ponte-Leccia. L’alerte a été donnée vers 11 heures du matin. Il semblerait que la victime ait été atteinte de plusieurs balles de gros calibre, alors qu’elle se trouvait sur le parking d’un magasin. C’est la police judiciaire bastiaise qui a été saisie du dossier.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: