Breaking News

Corse – La tâche « quasiment impossible » des avocats de Colonna

« Vous rendez notre tâche quasiment impossible »: face aux témoignages a minima des membres du commando Erignac, la défense d’Yvan Colonna a laissé percer sa frustration mardi devant la cour d’assises spéciale de Paris, qui rejuge le berger pour l’assassinat du préfet en 1998. Trois des six membres du commando condamnés en 2003 pour l’assassinat du préfet de Corse Claude Erignac, le 6 février 1998 à Ajaccio, ont été entendus. Deux d’entre eux, Alain Ferrandi et Martin Ottaviani, avaient mis en cause, à des degrés divers, Yvan Colonna lors de leurs gardes à vue en mai 1999, puis devant le juge d’instruction, avant de l’innocenter lors de leur procès en 2003. Considéré comme le chef du commando, Alain Ferrandi, condamné à la perpétuité comme coauteur de l’assassinat, n’avait pas directement cité le nom d’Yvan Colonna. Mais il avait admis que sa femme avait « dit la vérité » lorsqu’elle avait dit que l’accusé avait passé la nuit du crime à leur domicile d’Ajaccio, alors que celui-ci affirmait avoir dormi dans sa bergerie de Cargèse. « M. Colonna ne faisait pas partie du groupe des anonymes », responsable de l’attaque de la gendarmerie de Pietrosella en septembre 1997, et de l’assassinat du préfet, a répété M. Ferrandi devant la cour. Mais « je ne m’expliquerai pas sur les faits », a-t-il ajouté.

revue de presse, source : http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/la-tache-quasiment-impossible-des-avocats-de-colonna_996148.html

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: