Breaking News

Corse, STC – Quasi statu quo mais entrée en jeu des politiques dans le conflit de l’ARS

Onze millions d’euros. C’est ce que coûterait à l’Etat la révision du coefficient géographique attribué à la Corse. C’est aussi le point d’achoppement des non-négociations entre l’ARS et les grévistes du STC qui occupent les locaux depuis dix jours.

Ce coefficient géographique accordé par le ministère de la Santé est censé compenser le handicap naturel de certaines régions. Pour exemple, en 2009, la Corse bénéficiait de 5 %. Ce qui faisait que chaque acte effectué l’était à perte et que plus les établissements hospitaliers de l’île travaillaient, plus ils perdaient de l’argent. Lors du conflit de 2009, le STC avait demandé que ce taux soit passé à 15 %. Le ministère avait « fait le pari » que le retour à l’équilibre était possible à 6 %. Il semble aujourd’hui évident que ce n’est pas le cas.

De cette attribution dépend une très large partie du système de santé d’une région. Et c’est manifestement ce qui est en cause dans le conflit en cours. Quelle politique de santé veut-on pour l’île ?

source et suite  : http://www.corsematin.com/article/sante/quasi-statu-quo-mais-entree-en-jeu-des-politiques-dans-le-conflit-de-lars

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: