Breaking News

#Corse Via Campagnola « désignation des membres du CESEC, Nous en appelons au respect de la pluralité syndicale »

(Unità Naziunale – 1er Mars 2018 – publié à 08h08) Ce matin lors de la séance d installation du CESEC, les représentants de VIA CAMPAGNOLA demanderont à être reçus devant l ensemble des conseillers de manière à relater la méthode qui a conduit à leur éviction de cette institution chargée de représenter la société civile corse.

Ils preciseront aussi la vision de l agriculture corse de demain qui est la leur, et qui donc n aura pas d expression au CESEC.

Dans l’intérêt et le respect de la démocratie comme de la pluralité politique et syndicale.

(Réaction de Via Campagnola sur Alta Frequenza ce matin) (Réaction de Joseph Colombani sur Alta Frequenza) (réaction du préfet sur Alta Frequenza) (Corse Net Infos)


(Unità Naziunale – 28 février 2018 – publié à 13h09Suite à l’ éviction de Via campagnola du Conseil Économique et Social Corse par le Préfet , avec la complicité de représentants syndicaux, renonçant ainsi aux accords passés en CTOA , Via Campagnola se rendra demain à 9h30 devant l’hôtel de Région a Aiacciu afin de faire entendre ses droits. Nous vous invitons à nous rejoindre dans notre démarche pour une agriculture fermière, de qualité et respectueuse de l’environnement.
Le discours de fond que nous portons depuis des années est ainsi muselé par des pratiques d’un autre âge. Mobilisons-nous !
Demucrazia!


(Unità Naziunale – 22 février 2018 – publié à 17h04) Lors de la désignation des membres du (CESEC) Conseil Économique Social et Environnemental de la Corse, dans le collège 1, il est prévu 3 postes pour les organisations syndicales agricoles représentatives de Corse.

Depuis 2007 il existe en Corse 3 organisations représentatives issues des élections aux chambres d’agriculture soit : Via Campagnola, la FDSEA, et les JA.

Cependant et malgré un accord intervenu au mois de septembre en CTOA, le Préfet avec la complicité active des syndicats majoritaires a écarté le syndicat agricole Via Campagnola.

Avec cette éviction de l’instance représentative de la société civile corse c’est l’agriculture que nous pratiquons au quotidien sur le terrain, comme celle que nous défendons dans l’ensemble des instances décisionnelles de la profession qui est écartée et muselée.
C’est le principe d’une auto-suffisance alimentaire raisonnée qui n’est pas retenue !

C’est notre conception de la défense des terres agricoles et de leur préservation qui est rejetée.

C’est le principe d’une agriculture fermière productive basée sur les circuits courts et respectant à la fois les consommateurs comme l’environnement et l’ensemble de nos ressources qui ne sera pas représentée !

C’est une vision de l’agriculture corse de demain qui rejette l’industrialisation de la production comme l’intensification des systèmes d’exploitation qui ne pourra pas s’exprimer au sein du CESEC.

Nous en appelons au respect de la pluralité syndicale comme des principes démocratiques au sein du CESEC.

Rispettu e Demucrazia doit être le mot d’ordre qui nous unis tous contre le trouble et l’oligarchie.

Les secrétaires régionaux de Via Campagnola

P Alessandri 
P-A Fluixa 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: