#Corse – Un trafic de cocaïne démantelé dans l’extrême sud la semaine dernière

Un réseau de trafic de cocaïne a été démantelé dans l’extrême sud. Fournisseur, commanditaire et revendeurs ont été interpellé samedi dernier lors d’un flagrant délit. C’est le résultat d’une année d’enquête.

Samedi dernier les enquêteurs de la gendarmerie décident de passer à l’action, ils espèrent un flagrant délit. Les surveillances mise en place depuis plusieurs mois mettent en évidence qu’une transaction devait se tenir ce jour là à Porto-Vecchio. L’échange a effectivemment lieu, le fournisseur, originaire de la région bastiaise, et le commanditaire, de Porto-Vecchio sont interpellés. 479 grammes de cocaïne et près de 4000 euros en liquide sont saisis. Dans la journée les gendarmes procèdent à plusieurs autres interpellations : revendeurs, semi-grossistes et consommateurs sont placés en garde à vue, douze personnes au total. De la résine de Cannabis et des armes sont retrouvés lors des perquisitions. Des voitures et autres biens ont également été confisqués et des comptes en banque suspects ont été bloqués.

Un an d’investigation
Tout commence en décembre 2010, les gendarmes de Porto-Vecchio ont une information sur un supposé trafic de drogue entre Sainte Lucie de Porto-Vecchio, Bonifacio et l’Alta Rocca. Agissant sous la forme d’une enquête préliminaire, les gendarmes mettent en place une surveillance et confirme l’existence du trafic. Dès lors, une information judiciaire est ouverte par le juge d’instruction en octobre 201. Mise sur écoute écoutes téléphoniques et surveillance étroite aboutiront à la douzaine d’interpellations de Samedi.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur : 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: