X

Des milliers de personnes ont bravé la pluie samedi à Montréal pour manifester contre la hausse des frais de scolarité et afficher leur détermination à poursuivre la mobilisation, 48 heures après la rupture des négociations entre les étudiants et le gouvernement québécois.

Partis vers 14H00 (18H00 GMT) du parc Jeanne Mance, au pied du Mont Royal, les manifestants, des étudiants mais aussi des familles, des grands-parents, défilaient dans le calme et la bonne humeur, sous leurs parapluies de couleurs, certains déguisés, d’autres jouant de la musique avec trompettes, cornes de brume ou casseroles.

Selon la Classe, syndicat étudiant le plus radical qui appelait à la manifestation, le défilé réunissait en fin d’après-midi 10.000 personnes.

« Je viens juste de rembourser (un prêt étudiant de) 15.000 dollars alors que j’ai un salaire respectable », a déclaré à l’AFP Céline Larfeuille, une manifestante de 46 ans, ex-universitaire.

« Je suis là pour mes enfants, pour ne pas qu’ils aient à rembourser davantage. Je suis prête à manifester chaque jour, chaque soir, jusqu’à ce que les discussions aboutissent », a-t-elle ajouté.

Suite et source de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur : 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)