X

(Québec) Les membres du gouvernement de Jean Charest sont sonnés par les arrestations massives survenues dans la nuit de mercredi à hier à Québec et à Montréal. Le Parti québécois (PQ) les accuse d’avoir eux-mêmes mis le feu aux poudres.

Les libéraux ont la mine sombre; indignés, les péquistes, eux, ont le couteau politique entre les dents. Le Québec est devenu l’«Absurdistan», s’est écriée la députée du Parti québécois Véronique Hivon.

Pour la chef péquiste, Pauline Marois, «ce qui se produit est inconcevable. Ça dépasse l’entendement. C’est sans précédent dans notre histoire». Au premier ministre Jean Charest qui lui reproche de s’afficher avec le carré rouge, elle rétorque maintenant qu’il «porte le carré de la honte».

Suite et source du dossier

Un groupe Facebook très intéressant sur le sujet

Un évènement facebook a été crée pour faire la plus belle des arrestations de masse

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)