Pour Nazione, c’est confirmé « ce n’est ni un processus historique, ni une solution politique » – #Corse #Beauvau

(Unità Naziunale – Lutte de Libération Nationale – Publié le 16 mars 2024) Alors que va se tenir une conférence de presse du mouvement indépendantiste à Aiacciu, la presse a préalablement interrogé son porte parole, Petr’Antò Tomasi donnant la position de Nazione suite aux derniers diners à Beauvau.

Dans un article de Mediabask, et de France 3 Corse, Petr’Antò Tomasi revient longuement sur la position déjà connue de Nazione sur le « processus beauvau » et ce bien avant la délibération du 5 Juillet 2023 quand c’était la position de Corsica Libera.

Petr’Antò rappelle dans ces articles que Josepha Giacometti Piredda, élue Corsica Libera, puis Nazione, n’a pas participé aux fameux diners avec le Ministre de l’Intérieur, et pour cause, les lignes rouges un temps « oubliées » ont de nouveau été réactivées : Pas de Peuple Corse, pas de Coofficialité, pas de statut de résident, permettant de lutter contre la colonisation de peuplement, la spéculation immobilière et foncière, ainsi que la corsisation des emplois.

« Faute politique et stratégique »

Pour Nazione, la signature d’un tel document par les nationalistes est une faute politique et stratégique, puisque ce document ne reprend pas les revendications historiques portées par le peuple Corse y compris la demande d’un pouvoir législatif de plein droit et de plein exercice.

Au mieux, c’est une amélioration des précédents statuts (statut particulier régi par une loi de 2002, suite au processus de Matignon, qui, elle-même a fait suite à la loi Joxe de 1991, qui est déjà une amélioration de la loi Deferre de 1982), voir une décentralisation poussée, mais pas une autonomie telle que demandée.

Comme le précise tous les observateurs, la disparition de notion de peuple Corse, entraine de facto, la disparition de l’autodétermination de ce même peuple.

« Nous ne voterons pas, nous ne validerons pas cet accord »

Selon Petr’antò Tomasi, la solution proposée n’est en rien une solution politique réelle au conflit qui dure depuis plus de 50 ans.

Nazione ne validera pas cet accord au niveau de la lutte institutionnelle, et proposera une réelle solution politique et la garantie d’une paix, en occupant tant au niveau de la lutte de masse, qu’au niveau de la lutte internationale, tous les terrains possibles.

Mediabask, et de France 3 Corse

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: