« Comment est-il possible, que depuis tout ce temps un père de famille ne puisse ni voir ni contacter son fils et son petit fils » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 15 Mars 2024) Alors que les élus discutent d’un processus dit « historique », plusieurs militants sont contraints de subir un véritable acharnement de la justice Française.

Cela fait maintenant 1 an et 4 mois, que la police politique française a mis en marche sa volonté d’éteindre des partisans d’une lutte. Plusieurs arrestations au sein du parti Corsica libera ont eu lieu en décembre 2022.
Au total, 8 personnes ont été arrêté par la sous direction anti terroriste.
Des perquisitions, des pères de famille jetés au sol devant leur femme ainsi que des jeunes militants tout juste majeur. Des portes explosées, des transferts vers la France où ces personnes ont été privé de leur sens en ayant les yeux bandés tout au long du voyage.
Ces gardes à vue ont duré 108 heures au total, où nos amis ont vécu un acharnement politique de la part de la police colonisatrice dans un dossier totalement vide.
A la fin de cette garde à vue, une seule personne, un militant historique, Carlu Pieri, s’est vu placé en détention dans les geôles françaises à l’âge de 74ans.
Carlu a passé 5 mois entre 4 murs, dans le froid, sans pouvoir voir sa famille et ses amis.
Il a du vivre en prison avec de très gros problèmes de santé, il s’est vu transféré dans des hôpitaux, avec différentes opérations et tout ça, sans pouvoir être auprès des siens.
Au bout de ces 5 mois, notre ami a été assigné à résidence à Aix en Provence en ayant un contrôle judiciaire abusif. Ne pas revenir en corse, l’interdiction de voir ses amis et surtout l’interdiction de voir ses enfants et petits enfants.
Comment est-il possible, que depuis tout ce temps un père de famille ne puisse ni voir ni contacter son fils et son petit fils.
Depuis plus d’un an, aucune avancée sur cette affaire, aucune prise de conscience de la part d’une majorité d’élus, des diverses associations et tant d’autres sur cet acharnement abusif de la part de l’état français.
Aujourd’hui nous demandons, à toutes les associations de défense des prisonniers, ainsi qu’aux personnes ayant conscience de cet acharnement à se mobiliser pour que tout cela cesse.
Ni l’état français, ni cette police politique ne doit empêcher un fils de parler à son père.
Nous resterons vigilants à l’égards des avancés futures et nous soutenons notre militant et ami Carlu Pieri ainsi qu’Antò Simoni et Niculaiu Pinzuti et nous demandons le rapatriement de l’ensemble de nos frères de lutte aux côtés des leurs dans les plus brefs délais.
Basta a ripressione.

Ghjuventù Libera

« Corsica Libera de nouveau visé par la police politique, une dizaine de militants interpellés » – #Corse

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: