Unità Marittima « afin de porter plus efficacement nos fondamentaux historiques et inaliénables de Lutte de Libération Sociale et Lutte de Libération Nationale’ #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 28 février 2024) L’actualité du moment met une fois de plus les transports maritimes de notre île sous les projecteurs.

Face aux grands défis qui se profilent dans le secteur du transport maritime en Méditerranée, en particulier sur les lignes du service public de continuité territoriale de la Corse comme nous le rappelle cette période animée et tendue sur le plan social, mais aussi face à un avenir que nous devons impérativement construire ensemble afin de concrétiser notre projet commun, nos deux sections STC (La Méridionale et Corsica Linea) ont exprimé de manière unanime leur volonté de parler d’une seule et même voix car nous croyons fermement en l’importance de rester unis et solidaires dans ces moments critiques. C’est donc dans cet esprit que nous avons choisi de faire une communication baptisée « Unità Marittima » afin de livrer notre position sur la base d’une analyse factuelle, objective, neutre et mesurée de la situation en cours à ce jour.

Ainsi, en ce qui concerne les inquiétudes légitimes que suscite aujourd’hui l’ouverture par La Méridionale d’une ligne en OSP légères avec du fret entre Toulon et l’Isula à compter du mois d’avril prochain, nous sommes bien conscients des enjeux que représente cette question et nous restons naturellement très vigilants face aux risques potentiels que pourrait constituer le transport de fret sur le modèle actuel de desserte maritime de la Corse si le principe de non substituabilité du port de Marseille venait à être remis en question. Dans un contexte de harcèlement juridique permanent de la part de Corsica Ferries, et à l’heure où la Commission européenne s’apprête à ouvrir une enquête approfondie au sujet des compensations financières accordées à nos deux compagnies pour assurer le service public de la desserte maritime de notre île, est-il nécessaire aujourd’hui de rappeler que nous ne tolérerons aucune erreur de stratégie de la part de nos actionnaires privés pouvant mettre en péril le dispositif actuel de desserte en Délégation de Service Public.

Cependant, à ce stade des rencontres et échanges que nous avons pu avoir de notre côté avec les différentes parties prenantes à ce dossier, mettant en évidence de sérieuses contradictions quant aux analyses juridiques livrées de part et d’autre en ce qui concerne les impacts possibles de cette ligne sur le service public de transport maritime de la Corse, nous restons donc à ce jour plus prudents que certains dans nos prises de position et appelons à la plus grande transparence de chacun dans ce dossier primordial tant il revêt un caractère fondamental en terme de retombées économiques et sociales pour notre pays.

Ainsi, dans la continuité des discussions engagées, afin de lever définitivement le doute sur les risques identifiés, mais aussi afin d’adopter une position appropriée sur ce sujet, en phase avec notre politique historique en matière de transports maritimes et d’emplois, nous prions tous de bien vouloir noter qu’une clarification rapide a été exigée par le STC auprès des représentants de l’Autorité délégante et de la direction de La Méridionale.

En fonction des conclusions qui seront alors tirées, parce que nous considérons que nos deux compagnies doivent être de bons partenaires de la Corse et de son peuple, tant sur le volet économique que social, parce que nous privilégierons toujours l’intérêt général de la Corse et des corses aux intérêts particuliers de certains, parce que nous sommes attachés à un service public de qualité, et enfin parce que nous militons depuis de nombreuses années pour une totale maîtrise de ses transports par la Corse et pour les corses, Unita Marittima se positionnera sans surprise en faveur d’une solution qui préserve le schéma actuel de desserte maritime en DSP. étape ultime avant concrétisation de notre projet commun.

En effet, pour aller plus loin, notre conviction que l’argent de la continuité territoriale n’a pour vocation que d’être utilisé pour le développement économique de la Corse et dans l’intérêt des corses, nous conduit directement sur le sujet de l’avènement d’une structure régionale maîtrisée par la puissance publique qui permettrait d’éviter ce genre de situations confuses.

À noter que pour nous, un territoire insulaire qui dispose de son chemin de fer public, de sa compagnie aérienne publique et. demain, de sa compagnie maritime, est. de fait, un territoire qui dispose en lui-même de tous les outils structurants de son développement économique. Notre organisation syndicale a toujours été la seule à œuvrer en ce sens par des prises de positions publiques, voire même des actions syndicales qui ont marqué l’histoire des transports maritimes. Pour mémoire, celle du PASCAL PAOLI qui avait fait bouger certaines lignes, mais qui aujourd’hui semble être oubliée au sein de l’hémicycle du Cours Grandval à Aiacciu.

Sachez que nous serons éternellement dans le sillage de cette lutte…

Enfin, pour finir, et afin de lever toutes ambiguïtés, nous tenons à faire savoir que le STC ne sera jamais un navire à la dérive sans capitaine !

Nos deux sections sont aujourd’hui, plus que jamais, unis afin de mieux défendre ensemble nos intérêts communs et afin de porter plus efficacement nos fondamentaux historiques et inaliénables de Lutte de Libération Sociale et Lutte de Libération Nationale.

Nous sommes convaincus qu’en unissant nos forces et en restant cohérents dans nos actions, nous pourrons surmonter toutes les tempêtes venues de l’horizon !

Nous tenons également à rappeler que le corporatisme n’aura jamais sa place au sein de nos réflexions et que nous aurons besoin de tous pour atteindre nos objectifs. Le plus important restera toujours de préserver et de pérenniser tous les emplois (corses et continentaux) au sein des deux compagnies actuelles.

A ragione hè é sarã sempre a nostra forza…
SÒ elli è simu noi…
EVVIVA U STC!!!

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: