« Nous sommes confrontés à des démarches clanistes et à une pulitichella menées par des élus néonationalistes qui, de fait, ne le sont clairement plus » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de Masse – Publié le 25 février 2024) Nous avons pris acte vendredi soir de la « déclaration politique solennelle des élus de la délégation de la Corse » concernant le processus dit d’autonomie. Suite à cette approbation à la presque unanimité, il semble opportun de rappeler les bases et fondamentaux d’une lutte qui a permis, après plus d’un demi-siècle d’efforts et de sacrifices, d’aboutir à la perspective d’une solution politique pour la Corse.

À travers une reconnaissance constitutionnelle d’une « communauté insulaire, historique, linguistique et culturelle », vous, élus de la Corse, vous désolidarisez d’une mouvance nationaliste ayant pour objet premier la reconnaissance d’une « nation Corse » et de son peuple. Jamais dans l’histoire de notre île, cet idéal de peuple n’avait été autant bafoué, et ce, malgré des milliers d’années d’occupation et d’oppression. Il est important de souligner que ce processus a été permis en grande partie par la mobilisation et les actions souvent risquées de la jeunesse corse, qui a été complètement écartée de ce processus, alors même qu’elle en a été le moteur principal.
En cédant aux lignes rouges politiques de l’État français, vous vous désengagez également du collectif de mars 2022, au sein duquel toutes les forces politiques nationalistes se sont engagées pour la reconnaissance de notre peuple, la libération des prisonniers politiques et la vérité pour Yvan Colonna.
Par ailleurs, après huit années de majorité à l’exécutif de Corse, nous réitérons notre malaise et notre incompréhension quant à l’absence d’un projet concret et viable pour notre nation. L’autonomie, présentée comme une solution politique globale résolvant tous les maux de la Corse et des Corses, n’est en réalité que le moyen d’appliquer des mesures et des lois dont nous ignorons pour l’instant tout le contenu. Qu’en est-il des perspectives et politiques économiques, de protections environnementales, d’un réel projet social et sociétal ?
Nous voulons porter la voix d’une jeunesse lassée de paroles futiles et contrainte de s’exiler pour entrevoir un avenir. Nous sommons l’opposition nationaliste restante de passer outre ce processus marqué par l’incompétence et de travailler dès maintenant sur la Corse de demain, pour notre jeunesse et pour notre avenir. Les fondamentaux du peuple corse demeurent inchangés, et malheureusement, c’est uniquement par le biais de la jeunesse qu’ils sont rappelés et défendus. Nous sommes confrontés à des démarches clanistes et à une pulitichella menées par des élus néonationalistes qui, de fait, ne le sont clairement plus.

Ghjuventù Indipendentista

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: