« Petr’Antò Tomasi et Josepha Piredda Giacometti occupent le terrain médiatique et livrent leurs analyses » – #Corse #Nazione

(Unità Naziunale – Lutte de Libération Nationale – Publié le 16 février 2024) Depuis sa création le 28 janvier dernier, le mouvement indépendantiste NAZIONE, issue d’une nouvelle refondation au sein de la Lutte de Libération Nationale, occupe le terrain.

Après avoir annoncé une reprise de la « Lutte » sur tous les terrains, les militants de Nazione, suite aux interpellations et en réaction à l’actualité politique, occupent tous les espaces.

Rassemblement, tractage, réunions, conférence de presse, mise en place d’une mobilisation populaire le 2 mars prochain, réunion d’unité stratégique en préparation de cette mobilisation le 20 février, occupation médiatique sur tous les outils sociaux d’internet….

Petr’Antò Tomasi, porte parole du mouvement, était l’invité hier de Pierre Simonpoli et de Jean-Vitus Albertini sur France 3 ViaStella (TDR) :

Position de Nazione sur la Lutte de Libération Nationale
Position de Nazione en soutien au FLNC
Position de Nazione sur la communauté de Destin (toujours d’actualité, mais en panne)
Position de Nazione sur Palatinu
Position de Nazione sur le pseudo processus de Beauvau
Position de Nazione sur la répression et sur la mobilisation populaire du 2 mars.

@unita_naziunale extrait vidéo de FR3corse TDR intervention de PETR’ANTÒ TOMASI du mouvement indépendantiste #nazione #populuvivu #flnc #corsicalibera #corsica #darmanin #corse #Corse ♬ son original – AnTo FpcL

Ce soir, c’était au tours de Josepha Piredda Giacometti, élue à l’assemblée de Corse et porte parole de Nazione, de réagir à l’article de Corse Matin d’hier sur France 3 Corse Via Stella (TDR)

Josepha Giacometti-Piredda, conseillère territoriale Nazione

« Je pense que le piège se referme, comme il était prévisible qu’il se referme sous l’effet conjugué d’abord de la vision a minima qu’a le gouvernement français d’une évolution pour la Corse, et surtout la stratégie adoptée par la majorité territoriale, c’est-à-dire, de déférer à toutes les injonctions de Paris se laissant fixer ordre du jour et calendrier. 

Je crois qu’aujourd’hui on a abouti à quelque chose de très clair, le ministre de l’Intérieur français n’attend même plus de ramasser la copie, il écrit la sienne qu’il soumettra pour des amendements éventuels aux élus de la Corse. Rien que de très malheureusement prévisible au regard de la stratégie adoptée jusqu’à aujourd’hui, en Corse notamment. 

Je regarde ça sans apprendre, malheureusement, grand-chose. On sait depuis le début qu’on ne discute pas autour d’une véritable solution politique pour la Corse et d’une résolution du conflit. Il faut dire la vérité aux Corses, depuis le début on discute de la recherche d’un équilibre fragile sur la base d’un consensus au plus petit dénominateur commun pour aboutir à un statut de la Corse amélioré. Je pense qu’il faut très vite redresser la barre, mais on n’en prend pas le chemin. »

@unita_naziunale extrait vidéo de FR3corse TDR intervention de Josepha PIREDDA GIACOMETTI élue #nazione sur le processus d’autonomie recadrée par #darmanin #Corse #corsica #corsicalibera ♬ son original – AnTo FpcL

 

 

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: