« 16 raisons pour lesquelles nous considérons les Accords de Matignon et de Nouméa comme des échecs » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 8 février 2024) Dans une communication le Mouvement des Océaniens Indépendantistes  donne 16 raisons pour lesquelles ils considèrent les Accords de Matignon et de Nouméa comme des échecs.

En 2024  » :
1) Le peuple Kanak est le peuple autochtone de Nouvelle-Calédonie, il est minoritaire dans son pays d’origine. 111 000 Kanak et 135 000 non-Kanak. Chose qui bizarrement ne dérange pas les
 » défenseurs  » des droits de l’homme à la française ou les défenseurs de « l’égalité  » au sens de  » liberté, égalité et fraternité « ..
2) 90 % des prisonniers sont Kanak.
3) 90 % des  » S.D.F  » sont Kanak.
4) Ceux qui étaient pauvres, qui galéraient il y a 30 ans sont les mêmes 30 ans plus tard.
5) Ceux qui habitaient les squats et les logements sociaux il y a 30 ans sont les mêmes 30 ans plus tard, les Océaniens : Les Kanak, les Uvéens et Futuniens…
6) Ceux qui étaient touchés par l’échec scolaire il y a 30 ans sont les mêmes 30 ans plus tard….
7) Echec de l’emploi local : Taux d’emploi chez les Kanak : 48 %, taux d’emploi chez les natifs non-Kanak : 64 %, taux d’emploi chez les non-natifs : 75 %.
Ceux qui étaient riches il y a 30 ans sont les mêmes 30 ans plus tard, à quelques exceptions près…, et ils le sont encore plus 30 ans plus tard…
9) Il y a 30 ans les métiers tels que : dentistes, chirurgiens, kiné, ophtalmo, médecins, cardiologue, huissiers, juges, avocats etc… étaient occupés par une certaine catégorie de personnes…30 ans plus tard à quelques exceptions près….ces métiers sont occupés par la même catégorie de personnes….
10) Le RUAMM, la CLR, ENERCAL, nos 3 usines de nickel sont dans le rouge en 2024…
11) Les violences intra-familiales et conjugales n’ont pas régressé…au contraire elles se sont accentuées…
12) Echec social : 53 000 personnes sous le seuil de pauvreté, 24 000 retraités avec mois de 112 000 frs par mois, 8000 demandes de logement et le phénomène des  » squats  » qui ne diminuent pas qui au contraire s’accentue…./ Egalement le phénomène de  » délinquance  » qui s’accentue…le sentiment d’insécurité qui s’accroit, qui s’aggrave…
13) Notre pays est endetté à plus de 200 %, et nous devrons, NOUS et NOS ENFANTS rembourser cette dette…
14) En 2024, après 30 ans d’accord, après 3 référendums, nous n’avons toujours pas de passeport et de carte d’identité de la république de Kanaky.
15) En 2024, après 30 ans d’accord, après 3 référendums nous n’avons toujours pas accédé à la pleine souveraineté.
16) En 2024, après 30 ans d’accord, après 3 référendums, non seulement les Kanak sont minoritaires, et non seulement l’emploi local est un échec mais en plus l’état français s’apprête à dégeler le corps électoral. Cela représente pour nous : La mise à mort de la citoyenneté calédonienne au sens de l’Accord de Nouméa et la mise à mort du peuple Kanak.

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: